Accueil » Actualité » Warner Music Group censure YouTube

Warner Music Group censure YouTube

Image 1 : Warner Music Group censure YouTubeVoilà plusieurs jours que certaines vidéos sur YouTube se jouent dans le silence le plus complet. Inutile de monter le son de votre ordinateur, vous n’entendrez rien, ces vidéos ont tout simplement été privées de leur piste sonore, avant d’être pour la plupart retirées du site. Il s’agit en réalité de clips musicaux appartenant à des artistes signés chez Warner Music Group, qui semble n’apprécier que très modérément de voir ces mêmes vidéos diffusées sur le site de Google.

WMG coupe le son

Une nouvelle bataille est désormais ouverte entre les internautes, un site de partage de vidéos et une major de la musique. Cette fois, c’est YouTube qui est en froid avec Warner Music Group à cause du partage de vidéos dont les droits appartiennent à cette dernière. Alors que d’autres ont réglé le problème en signant un contrat de partage des revenus publicitaires avec le site, d’autres semblent rester réfractaires à ce système et appliquent ainsi la bonne vieille technique de la censure.

Ainsi, de nombreuses vidéos ont vu leur son tout simplement coupé, même si le clip, lui, était toujours disponible sur YouTube avec le message « cette vidéo comporte une piste audio dont les défendeurs des droits d’auteurs interdisent la reproduction. Le son a été désactivé ». Voilà qui est on ne peut plus clair. Pourtant, ces mêmes vidéos ont depuis été retirées du site et affichent désormais le message « cette vidéo n’est plus disponible suite à une modification des droits d’auteur par WMG ». Ces suppressions ne concernent toutefois pas uniquement les clips officiels de WMG, puisque certaines vidéos amateurs font également partie des victimes de ce mutisme forcé, pour la raison qu’elles utilisent des musiques appartenant à WMG.

Au milieu, les internautes sont partagés entre colère et incompréhension. Si la suppression d’une vidéo sur YouTube pour violation de droits d’auteur n’est pas vraiment une surprise, beaucoup s’étonnent en revanche que cette mesure touche également les reprises, parodies et autres chansons d’amateurs sur le site, précisant dans leur argumentaire que dans l’absolu, Warner Music Group détient également les droits de la chanson  » Joyeux Anniversaire « . « Si vous êtes sur YouTube et que vous voulez donner à vos utilisateurs un sentiment de choix infini, vous voulez vous offrir autant de contenus que possible et avoir des partenariats efficaces avec vos partenaires. Malheureusement, nous n’avons pas ce type de relation avec tout le monde, et nous n’avons pas ce genre de relation avec Warner Music Group pour le moment », a expliqué David Eun, vice-président des partenariats chez Google, qui qualifie le comportement de Warner Music Group de « regrettable ».