Accueil » Actualité » Watch Dogs devait être la suite de Driver, mais Ubisoft a changé ses plans

Watch Dogs devait être la suite de Driver, mais Ubisoft a changé ses plans

Watch Dogs a bien failli ne jamais exister. Ubisoft avait initialement prévu de développer la suite de Driver qui est une franchise de jeux de voitures. Cela explique donc que la conduite joue un rôle aussi important dans Watch Dogs dont le dernier opus est récemment sorti.

Watch Dogs n’a pas seulement recyclé des composants de la franchise Driver. Il devait être la suite directe de Driver : San Francisco. Eh oui, la franchise Watch Dogs a bien failli ne jamais voir le jour. Sorti en 2014, le premier opus de Watch Dogs était initialement développé pour devenir la suite de Driver : San Francisco qui est lui-même sorti en 2011. Le dernier opus de Watch Dogs, Legion, est sorti il y a quelques mois et nous avons d’ailleurs testé ses performances sur les GeForce RTX 3080, RTX 3070 et RTX 20 Series.

Watch Dogs Legion
Watch Dogs Legion – Crédit : Ubisoft

Dans Driver : San Francisco, les joueurs sont plongés dans la peau du personnage principal qui est dans le coma. Il conduit donc via son imagination sur plus de 300 kilomètres de route dans la ville de San Francisco. D’ailleurs, les fans de la série de course-poursuite qui attendent toujours un nouvel opus 10 ans après Driver : San Francisco se sont tournés vers le développement du remaster du premier jeu qui s’appelle The Driver Syndicate.

Watch Dogs était d’abord développé comme la suite de Driver : San Francisco, mais le piratage informatique était trop différent de la franchise

Une source anonyme d’Ubisoft a révélé à nos confrères de VG247 que : « le jeu sorti sous le nom de Watch Dogs a commencé sa vie comme une suite de la franchise Driver, mais a toujours été en grande partie ce que vous voyez dans le produit final ». Cela signifie donc que l’aspect du piratage informatique était prévu dès le début. Le jeu s’est probablement trop éloigné de la franchise Driver pour justifier de manière logique une suite. Ce serait donc la raison pour laquelle Ubisoft a démarré une nouvelle franchise.

Néanmoins, la révélation de la source anonyme contredit les propos du président nord-américain d’Ubisoft lors d’une interview en 2013. Il avait expliqué que Watch Dogs a « réutilisé une partie du travail » qui avait été réalisé sur un moteur de véhicule pour un jeu Driver.

Watch Dogs est devenu le Grand Theft Auto d’Ubisoft

La source anonyme affirme cependant que la suite de Driver reprenait tous les codes de Watch Dogs au début de son développement. Le joueur était dans une grande ville en monde ouvert, il pouvait se déplacer à pied, faire du parkour, combattre et évidemment conduire. L’accent était déjà mis sur le piratage informatique et les technologies.

De plus, une autre personne anonyme d’Ubisoft a précisé que le studio s’est tourné vers le piratage informatique après s’être rendu compte que Driver : San Francisco ne pouvait pas tenir tête au géant Grand Theft Auto de Rockstar Games. Aujourd’hui, Watch Dogs est en quelque sorte le GTA d’Ubisoft. Quoi qu’il en soit, toutes les sources sont d’accord pour affirmer que le piratage informatique et les technologies ont poussé Ubisoft à se lancer dans une nouvelle franchise, un peu comme Assassin’s Creed qui est né de Prince of Persia. D’ailleurs, la localisation, l’époque et la date de sortie du prochain Assassin’s Creed ont fuité il y a quelques mois.

Source : Screen Rant