Accueil » Actualité » Waze n’indique plus la présence de la police durant le confinement

Waze n’indique plus la présence de la police durant le confinement

L’application de GPS Waze n’affiche désormais plus la présence de la police. Afin de favoriser le respect des mesures de confinement, la fonction a été temporairement désactivée.

Depuis le 21 mars, Waze n’indique plus la localisation des policiers sur les cartes de son application. Habituellement, l’outil de GPS signale aux conducteurs la présence des contrôles de police et des radars. Une fonctionnalité très appréciée des utilisateurs.

Image 1 : Waze n'indique plus la présence de la police durant le confinement
Crédit : Waze

En indiquant la présence de contrôles de police, Waze permettrait en effet aux utilisateurs de pouvoir sortir de chez eux sans raison valable, et surtout sans craindre de récolter une contravention. La fonction est donc temporairement désactivée, jusqu’à ce que les mesures de confinement soient levées.

Avant le 21 mars, le signalement de la police dans Waze était toujours actif et indiquait effectivement la présence de postes de contrôle des attestations de déplacement. L’application, détenue par Google, aurait alors remarqué que malgré l’absence presque totale de circulation, de nombreux utilisateurs avaient toujours recours à cette fonction. Il semblerait donc que certains aient voulu profiter du logiciel de navigation routière pour faire des promenades non autorisées.

Confinement : l’attestation de sortie simplifiée est disponible, téléchargez-la ici

Encore beaucoup d’infractions constatées

En pleine période de lutte contre l’épidémie de COVID-19, la police joue un rôle de la plus haute importance dans le respect des mesures de confinement. Beaucoup de citoyens continuent en effet d’enfreindre les règles, et par conséquent de compromettre la réussite de ce plan sanitaire. En une semaine seulement, près de 92 000 PV à 135 euros ont été distribués dans le pays.

Au lancement de l’application, Waze rappelle également à ses utilisateurs de ne conduire « qu’en cas de nécessité absolue ». Dans certaines régions, les cartes indiquent en outre l’emplacement des centres médicaux où l’on peut effectuer un test de dépistage du COVID-19.

Vos données de localisation mobile seront-elles utilisées pour traquer le coronavirus ?

Source : Le Monde