Accueil » Actualité » WhatsApp limite le partage pour lutter contre les fake news

WhatsApp limite le partage pour lutter contre les fake news

Image 1 : WhatsApp limite le partage pour lutter contre les fake news

WhatsApp vient d’officialiser son intention de limiter tous les utilisateurs dans le monde à cinq partages par message. Dans un contexte de recrudescence des « fake news » sur la plateforme et sur les réseaux sociaux en général, l’application de messagerie de Facebook souhaite parer à toute critique en renforçant ses mesures de protection.

Cette limitation à cinq partages a tout d’abord été instaurée en Inde où les médias sociaux, et tout particulièrement WhatsApp avec ses 200 millions d’utilisateurs mensuels, sont devenus la principale source d’information. Au pays de Gandhi, le nombre de décès dus à de fausses rumeurs s’élève ainsi à 25 en 2018. 

WhatsApp affirme dans son communiqué de presse : « nous allons continuer à écouter l’opinion des utilisateurs et avec le temps nous allons chercher de nouvelles méthodes pour répondre aux contenus viraux ». Avec une base d’un milliard et demi d’utilisateurs et 65 milliards de messages échangés par jour, la limitation à cinq partages est certes un moyen de diminuer mécaniquement la « viralité » d’une fake news. Cela ne résoudra cependant pas le problème de fond.

>> À lire : Le nouvel outil de Facebook vous dit si vous avez liké de la propagande russe