Accueil » Actualité » Windows 10 installe les applications Office sans demander la permission aux utilisateurs

Windows 10 installe les applications Office sans demander la permission aux utilisateurs

Windows est connu pour ses mises à jour obligatoires régulières, mais la dernière n’a pas été très bien accueillie par les utilisateurs. En effet, Windows 10 forcerait désormais les PC à redémarrer pour installer les liens vers les applications Web Office.

En effet, des utilisateurs ont rapporté à The Verge que la suite Office Web était désormais présente dans le menu Démarrer, et les applications se lancent dans Edge.

Image 1 : Windows 10 installe les applications Office sans demander la permission aux utilisateurs
Microsoft Office – Crédit : Microsoft

Les applications Web Office sont accessibles depuis vos navigateurs, tels que Chrome et Microsoft Edge. Vous pouvez utiliser ces applications Web Office gratuitement et elles sont similaires aux applications Web de Google, telles que Google Doc et Google Sheet.

Selon Sean Hollister, de The Verge, des icônes pour les applications Office sont apparues dans son menu Démarrer, bien qu’il n’ait jamais installé Office sur son ordinateur. Comme il le fait remarquer, le fait que Microsoft ajoute des applications sans la permission des utilisateurs pourrait à l’avenir faire hésiter les utilisateurs à mettre à jour leur ordinateur.

Cela pourrait engendrer d’importants problèmes de sécurité, car certaines mises à jour sont indispensables pour protéger votre ordinateur. En outre, certaines mises à jour apporteront de nouvelles fonctionnalités intéressantes comme la fonction Spotlight sur le bureau pour changer votre fond d’écran quotidiennement, mais aussi un rafraichissement du menu Démarrer.

Microsoft Edge serait le responsable de l’installation des applications

Au cours du week-end, Microsoft a mis à jour Edge basé sur Chromium pour Windows 10 afin d’installer discrètement quatre applications Web Office sur certains appareils. Les applications concernées seraient Word, PowerPoint, Excel et Outlook.

Cette « fonctionnalité » semble concerner les testeurs dans le programme Windows Insider, mais elle pourrait également apparaître sur des ordinateurs non Insider. La nouvelle arrive peu de temps après l’ajout d’une notification qui vous avertit si les nouvelles applications risquent de ralentir le système.

Source : The Verge