Accueil » Actualité » Windows 10 : la mise à jour cumulative d’octobre casse le navigateur Edge

Windows 10 : la mise à jour cumulative d’octobre casse le navigateur Edge

Cela devient une habitude ces derniers temps : la dernière mise à jour cumulative pour Windows 10 a de nouveau apporté avec elle de nouveaux bugs. Cette fois-ci, c’est Edge et potentiellement d’autres applications qui ne fonctionnent plus.

Au début du mois, Microsoft publiait la mise à jour KB4524147 pour les utilisateurs sous Windows 10 1903. Mais rapidement, cette mise à jour s’est avéré problématique : sur quelques millions de machines, le menu Démarrer a tout simplement cessé de fonctionner, et un appui sur le bouton retournait une erreur critique. D’autres utilisateurs ont détaillé des problèmes avec leur imprimante. Une désinstallation de la mise à jour en question suffisait pour régler ces problèmes.

Image 1 : Windows 10 : la mise à jour cumulative d'octobre casse le navigateur Edge

Des mises à jour pour corriger des mises à jour

La mise à jour cumulative KB4517389, publiée comme d’habitude le deuxième mardi du mois, devait (entre autres) corriger ces bugs. Mais les forums (ceux de Microsoft en particulier) regorgent désormais de sujets où des utilisateurs se plaignent qu’ils n’ont toujours pas retrouvé un menu Démarrer fonctionnel, même après l’application de cette mise à jour.

Windows 10 : le top des trucs et astuces

Pire encore, maintenant ce sont le navigateur Edge et potentiellement d’autres programmes (de chez VMware par exemple) qui refusent de fonctionner !  Une fois encore, la désinstallation de cette mise à jour corrigerait ces différents problème. Cette succession de soucis autour des mises à jour cumulatives de Microsoft pour Windows 10 ternit tout de même pas mal la bonne image qu’essaie de donner l’éditeur à son système d’exploitation.

Les deux mises à jour problématique publiées au mois d’octobre ne sont en effet que les dernières en date à apporter plus d’anomalies qu’elles ne corrigent de bugs. On se souvient en effet tout particulièrement de la mise à jour du 30 aout dernier qui avait introduit une surconsommation de ressources CPU avec Cortana. Ou encore de celle du mois de septembre qui avait rendu Windows Defender inefficace et qui avait alors contraint Microsoft à sortir une seconde mise à jour pour corriger le problème.

Microsoft en dit plus sur la prochaine mise à jour de Windows 10

Source : MSPowerUser