Accueil » Actualité » Windows 10 sur ARM : Snapdragon 835 obligatoire

Windows 10 sur ARM : Snapdragon 835 obligatoire

Image 1 : Windows 10 sur ARM : Snapdragon 835 obligatoire

Alors que Microsoft annonçait hier un portage de Windows 10 et de ses applications sur les processeurs Qualcomm (les mêmes que l’on retrouve sur nos smartphones et tablettes Android), voilà que le géant donne davantage de précisions sur le modèle de CPU indispensable à cette opération.

Et finalement, contrairement à ce que la vidéo montrait hier, ce n’est pas un Snapdragon 820 qu’il faudra posséder pour prétendre à Windows 10 sur son PC. Selon un porte-parole de Microsoft : « l’annonce d’aujourd’hui concerne la prise en charge du SoC des Snapdragon de Qualcomm. Les consommateurs verront les premiers appareils Windows 10 sur le marché l’année prochaine, et nous nous attendons que les premiers PC ARM sous Windows 10 seront livrés avec un Qualcomm Snapdragon 835. Nous n’avons pas d’autres éléments à partager actuellement. »

Rappelons que le Snapdragon 835 est un modèle de processeur que Qualcomm a dévoilé le 17 novembre dernier, mais qu’il ne sera pas commercialisé avant le second semestre 2017. Le constructeur affirme que la génération 835, gravée en 10 nanomètres, bénéficie d’un gain de performances de 27% par rapport au Snapdragon 821. Alors que Qualcomm annonçait à la sortie du 820 que ce même processeur était équivalent à un Core i3, il faudra donc posséder une configuration bien plus musclée pour prétendre à Windows 10 et ses applications. Étonnant quand on sait l’OS tourne sans difficulté sur un « petit » Core m3, lequel équipe notamment la Surface Pro 4 d’entrée de gamme.