Windows 10 : une montagne de promesses non tenues

Image 1 : Windows 10 : une montagne de promesses non tenues

Windows 10 – le bilan et les promesses non tenues

Le 29 juillet 2015, Microsoft lançait un peu partout dans le monde la nouvelle version de son système d’exploitation : Windows 10. Si cette diffusion planétaire n’a pas été suivie d’une débauche de feux d’artifice à La Défense (on se rappelle encore du lancement de Windows Vista…), la sortie de Windows 10 reste malgré un événement de taille. Un système d’exploitation gratuit pour les utilisateurs de Windows 7 et 8, un nouveau bouton Démarrer, une puissante assistante vocale, une sécurité renforcée… On comprend pourquoi l’OS a été rapidement adopté. S’il compte aujourd’hui 200 millions d’utilisateurs, ce n’est pas sans raison (même si Microsoft vous force un peu la main pour mettre à jour votre OS, mais c’est une autre histoire).

Malgré tout, Windows 10 n’a pas que des bons côtés. L’OS se montre parfois plus instable que Windows 7, ou même le très décrié Windows 8. En outre, Microsoft avait promis certaines fonctionnalités très alléchantes… Sans parvenir à les intégrer à temps, voire en les annulant carrément. En attendant que Windows 10 Redstone (RS1) sorte cet été, voici donc un petit bilan de l’OS plus de sept mois après sa première publication.

>> A lire aussi : Windows 10 : le top des trucs et astuces