Accueil » Actualité » Windows Defender, le nouveau défenseur de Windows

Windows Defender, le nouveau défenseur de Windows

Il paraît que Windows a besoin d’être protégé, tout du moins, d’être défendu.
Et c’est cette tâche que Windows Defender, un nouveau logiciel de sécurité pour le système d’exploitation, va se charger de remplir.
Nouveau ? Pas tout à fait, il s’agit surtout d’un logiciel déjà sorti par la firme de Redmond, mais remis au goût du jour.
Son principe ? La même chose que ce qu’il faisait déjà avant sous son ancien nom… Avant, lorqu’il officiait toujours en tant que bêta, certains l’appelaient Windows AntiSpyware…

Il défend la veuve, l’orphelin, et Windows !

Son futur nom va donc être Windows Defender, et bonne nouvelle, il sera inclus directement dans Windows Vista.
Rappelons suite à cette annonce des développeurs du projet que Windows AntiSpyware devait au départ se trouver dans une suite logicielle (accompagné entre autres d’un firewall et d’un antivirus) dédiée à la sécurité du système d’exploitation de la firme, et qui devait être disponible contre un abonnement.
Il semblerait donc que cette nouvelle version soit aujourd’hui prévue pour venir gratuitement avec Windows Vista (oui, mais dans laquelle des sept versions ?).
L’équipe expliquait donc sur un weblog que ce nouveau nom était « plus positif que Windows AntiSpyware ».
L’interface de cette version finale devrait donc se voir retravaillée, mais ce n’est pas tout.
Il sera également capable, en plus d’offrir une protection contre les spywares et autre adwares, de détecter et supprimer la majorité des logiciels non désirés, des rootkits ou encore des «keyloggers» (ces vilains méchants programmes qui enregistrent quelque-part ce que vous tapez sur votre clavier).

Un autre moyen d’accroître son monopole ?

Pour ceux qui pensent déjà que l’histoire va se finir comme pour Windows Media Player et autres Internet Explorer, Microsoft a d’ores et déjà prévenu que son logiciel, bien qu’intégré à Windows Vista, sera tout à fait désactivable pour en utiliser un autre à la place.
Enfin, cet anti-spyware sera également disponible dans une version pour windows XP, afin de ne pas laisser de côté ceux qui n’auront pas encore franchi le pas.

Source : 3Dchips-fr