Accueil » Actualité » Windows Phone 8.1 : vers l’abandon du bouton « arrière » ?

Windows Phone 8.1 : vers l’abandon du bouton « arrière » ?

Image 1 : Windows Phone 8.1 : vers l'abandon du bouton "arrière" ?

La mise à jour de Windows Phone 8.1 est attendue pour le début 2014 et plusieurs informations circulant sur la toile nous rendent assez impatients de la découvrir. Cette update « GDR 3 » (General Distribution Release) devrait enfin apporter le support de la résolution Full HD, déjà largement déployées dans les appareils haut de gamme Android. Windows Phone 8.1 permettrait donc de supporter des appareils jusqu’à 10 pouces, tels que des tablettes.

Mais la plupart des tablettes équipées en OS Microsoft privilégient pour l’instant Windows RT. Un dual boot serait alors envisagé par certains constructeurs tels que Samsung ou HTC, une pratique que Microsoft approuverait puisqu’il serait prêt à faire quelques efforts du côté des licences pour généraliser la pratique. Nous sommes assez impatients de voir le résultat, même si nous craignons que les deux OS se fassent un peu trop concurrence.

Le bouton « retour » tire sa révérence ?

Mais la plus grande surprise de cette mise à jour serait la suppression du bouton « retour » (ou « arrière »). Les prochains appareils étiquetés Windows Phone pourraient donc bien être livrés avec seulement les touches de recherche et de menu principal. Microsoft justifie cela par le fait que la majorité des utilisateurs utiliserait le bouton Start pour sortir des applications. Seulement, cette méthode n’est pas optimale pour l’utilisateur, puisqu’elle stocke l’application en mémoire et reste accessible en restant précisément appuyée sur le retour, en mode multitâche.

Il est donc fort probable que les possesseurs de Windows Phone ignorent tout simplement l’existence de cette fonctionnalité multitâche : Microsoft ne devrait pas plutôt réfléchir à un moyen de la rendre plus accessible et simple ? Rappelons toutefois qu’il ne s’agit que de rumeurs et que nous devrions en savoir plus à l’approche de début 2014, date prévue du déploiement de la mise à jour.