Accueil » Actualité » Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube

Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube

Image 1 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
© PXhere – ©Wondershare

Derrière sa table de montage rivalisant avec celles des grands noms du montage, Filmora9 embarque une série d’outils professionnels extrêmement simples à prendre en main. Son caractère évolutif en fait une solution très grand public, alors que néophytes et utilisateurs plus expérimentés profitent de fonctionnalités adaptées à leurs profils respectifs sans jamais se sentir limités dans leur fièvre créative. Néanmoins, toujours en quête de puissance et d’améliorations, Wondershare passe à la vitesse supérieure et présente la toute dernière version de Filmora baptisée Filmora X. Au programme de cette mise à jour majeure, la prise en charge des keyframes, l’intégration du motion tracking, ou encore la gestion parfaite du color matching.

Filmora X : l’animation et la synthèse numérique à portée de tous

Alors que Filmora9 mettait déjà à portée du grand public des fonctionnalités professionnelles telles que le chargement de séquences multimédias, la stabilisation vidéo, le mixage audio, un éventail de filtres variés, la gestion des transitions, le support de nombreux codecs audio et vidéo ou encore des options d’export variées, Filmora X ouvre de nouvelles perspectives de montage en déployant des outils toujours plus puissants, à commencer par les keyframes.

Dans le monde de l’animation, les keyframes, ou images clés, sont des images représentant les extrémités d’un mouvement. À titre d’exemple, dans la représentation animée d’un visage, les keyframes liées au sourire vont consister en un dessin de la bouche relâchée (point de départ) et en un dessin de la bouche souriante (point d’arrivée). À la manière de repères, elles aident l’intervalliste à créer les dessins intermédiaires qui permettront de fluidifier le mouvement du sourire. En bref, les keyframes créent un cadre pour l’animation.

Les keyframes peuvent également être mises au service de la synthèse numérique. Dans ce cas, l’intervalliste laisse sa place à l’ordinateur qui se sert d’un logiciel comme Filmora X pour calculer les points intermédiaires de l’animation. Néanmoins, afin de reproduire un mouvement aussi fluide, naturel et réaliste que possible, beaucoup leur préfèreront le motion tracking.

Également intégré à la mise à jour Filmora X, le motion tracking s’apparente à l’animation keyframe au regard du résultat. La technique diffère pourtant puisque, pour cette seconde fonctionnalité, il s’agit d’extraire les informations du mouvement contenues dans une séquence vidéo pour les appliquer à un nouvel élément. Ainsi, là où les keyframes permettent de créer le mouvement à partir de rien, le motion tracking nécessite un support vidéo comme point de départ.

Ces deux techniques affichent toutes deux des avantages et des inconvénients.

Comme évoqué précédemment, l’animation keyframe permet de donner du mouvement à n’importe quel objet / personnage / texte à partir de zéro. Il est par ailleurs possible de faire exécuter n’importe quel mouvement au sujet animé. Mais pour que l’animation soit réussie, il accepter d’y passer beaucoup de temps. L’animation keyframe repose en effet sur la création préalable de rigs (bases de keyframes ; pour rappel, un mouvement est nécessairement encadré par deux keyframes). Par là même, plus on cherchera à fluidifier le mouvement, plus il faudra dessiner ou calculer de points intermédiaires.

A contrario, en captant le mouvement plutôt qu’en le créant, le motion tracking est plus rapide tout en garantissant une représentation plus réaliste de ce même mouvement. Il se révèle toutefois moins précis que l’animation keyframe dans certains cas. Ainsi, si le mouvement a mal été interprété, il sera nécessaire de le corriger à la main.

Combiner ces deux techniques en synthèse numérique est une option intéressante : on délègue toutes la partie longue de l’animation au motion tracking tout en conservant la précision de l’animation keyframe dont le rig est allégé.

Soigner le rendu final avec Filmora X

Outre ces deux fonctionnalités optimisant les usages de Filmora X, Wondershare a souhaité mettre l’accent sur la précision des finitions pour un rendu vidéo impeccable.

Parmi les nouveaux outils permettant d’atteindre un degré d’achèvement hautement qualitatif, on peut citer la gestion du color matching, soit la correspondance des couleurs. L’objectif consiste ici à étalonner les couleurs de deux plans pour conserver une cohérence colorimétrique tout au long du projet. Chez Filmora X, cette correspondance est automatique, épargnant aux utilisateurs peu aguerris la pénibilité de réglages manuels.

À l’étalonnage colorimétrique s’ajoute la possibilité de réaliser du ducking audio. Une option indispensable pour qui souhaite équilibrer et lisser le volume de différentes pistes sonores. Pour rappel, le ducking est un effet qui permet de diminuer le volume sonore d’un signal audio lorsqu’un second signal est détecté. Derrière ce procédé un brin technique se dessine la possibilité de créer des montages cumulant plusieurs pistes audio sans que le rendu final s’apparente à une cacophonie assourdissante. Par exemple, en effectuant du ducking sur une vidéo comportant de la musique et des voix, on s’assure de baisser automatiquement le son de la musique lorsque les voix se font entendre tout en conservant un volume sonore d’ensemble de niveau identique du début à la fin.

Des options essentielles à l’amélioration de l’expérience utilisateur

Au-delà de ces ajouts majeurs, Filmora X prévoit l’intégration de nombreuses petites options en apparence peu importantes, mais dont dépend intrinsèquement l’expérience utilisateur.

La prise en charge des raccourcis clavier se voit équipée d’un éditeur de raccourcis. À la rapidité d’exécution s’ajoute désormais la personnalisation des outils qui permettent cette rapidité.

Afin de ne pas casser la mise en forme appliquée au texte incrusté dans une vidéo, Filmora X prend dorénavant en charge l’édition du texte brut. À utiliser massivement en cas de copier-coller récurrents depuis Word, par exemple.

Sur Windows, il est enfin possible de modifier ses titres en profondeur et comme un tout. Résultat : plus aucun risque de n’appliquer des changements que sur un seul plan. Les rectifications (position, rotation, taille) sont communes à l’ensemble des rushs qui composent le projet.

Filmora X : le logiciel professionnel à prix cassé

Au vu des nombreuses fonctionnalités avancées que l’on retrouve essentiellement chez une concurrence professionnelle confirmée, on pourrait craindre de Filmora X des prix frisant l’indécence. Que l’on se rassure, il n’en est rien. Au contraire, soucieux de porter au grand public des outils autrefois réservés à une certaine forme d’élite, Wondershare mise sur une grille tarifaire plus que raisonnée.

La première chose à savoir est que Filmora X est un logiciel gratuit. Toutes les fonctionnalités sont accessibles sans autre contrepartie qu’un filigrane appliqué à la vidéo une fois exportée.

Si jamais ce filigrane devient gênant, il est possible de le supprimer en souscrivant à l’une des formules prévues par Wondershare :

  • Abonnement standard : 39,99€/an
  • Abonnement perpétuel : 69,99€
  • Abonnement amélioré : 87,96€/an
wondershare
Tarifs et fonctionnalités incluses pour Filmora X. ©Wondershare

Au vu de ce que propose Wondershare, il peut sembler intéressant d’opter pour un achat perpétuel. Il faut toutefois savoir que l’abonnement perpétuel garantit la mise à jour de Filmora X. Ce plan perpétuel ne convient pas aux versions au-delà de Filmora X.

Comment créer une animation sur Filmora X avant de la poster sur YouTube ?

Que l’on souhaite animer un logo, dynamiser un plan déjà en mouvement ou apporter une touche cinématographique à son montage, les keyframes telles que proposées par Filmora X apparaissent comme une solution à la fois simple et qualitative.

Commencez par télécharger, installer et lancer Filmora X. Une fois face à votre table de montage, n’oubliez pas de vous connecter à votre compte. Cette opération est essentielle si vous souhaitez exporter vos projets une fois terminés. Si vous n’avez pas encore de compte utilisateur, vous pouvez en créer un depuis la fenêtre de connexion.

Image 2 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Connectez-vous à votre compte Wondershare. ©Wondershare

Comme tout logiciel de montage vidéo traditionnel, Filmora X se compose d’une zone de chargement des rushs (1), d’un bloc de prévisualisation du montage (2) et d’une timeline multipiste (3).

Image 3 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
L’interface de Filmora X. ©Wondershare

Importez vos clips vidéo dans la zone de chargement des rushs. Vous pouvez cliquer sur l’icône d’ajout ou dérouler le menu « Importer » pour accéder à davantage d’options.

Image 4 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube

Maintenant que vos fichiers multimédias sont chargés dans l’interface de Filmora X, glissez-les dans la timeline. Prenez soin de les ajouter dans le bon ordre afin de ne pas avoir à les réorganiser plus tard.

Pour créer un effet de zoom à l’aide de l’animation keyframe, sélectionnez votre plan dans la timeline et effectuez un double clic pour accéder aux options de personnalisation. Dans la barre de menu, cliquez sur Animation, puis Personnaliser.

Image 5 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Accédez aux options de personnalisation des keyframes. ©Wondershare

Nous allons créer deux keyframes permettant de définir le début et la fin du mouvement de zoom. Placez le curseur au début de votre rush. Dans les réglages de l’animation, cliquez sur Ajouter. Votre keyframe est représentée par un point vert, à l’endroit exact où vous avez placé votre curseur.

Image 6 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Ajoutez une première keyframe. ©Wondershare

Déplacez maintenant votre curseur à la fin du plan. Dans les options d’animation, cliquez à nouveau sur Ajouter et modifiez l’échelle jusqu’à obtenir le niveau de zoom recherché. À l’aide de la souris, faites glisser votre image dans la fenêtre de prévisualisation jusqu’à centrer le sujet ou l’objet à mettre en valeur à l’aide du zoom paramétré.

Pour ajouter un effet de fondu en ouverture ou en fermeture du plan, modifiez le pourcentage d’opacité de vos keyframes. Cliquez sur OK.

Image 7 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Modifiez les paramètres d’affichage de votre seconde keyframe. ©Wondershare

Vous pouvez apprécier le résultat en démarrant la lecture de votre clip dans la fenêtre de prévisualisation.

Filmora X vous permet également d’animer un visuel dans le but de dynamiser vos introductions, par exemple.

Commencez par importer votre image dans Filmora X. Glissez-la dans la timeline, et effectuez un double clic dessus pour accéder aux options de personnalisation. Cliquez sur Animation, puis Personnaliser.

Image 8 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Utilisez les keyframes pour animer un visuel fixe. ©Wondershare

Cliquez sur Ajouter pour insérer une keyframe sur votre visuel. À l’aide de la souris, faites glisser le point vert correspondant à la fin du plan.

Image 9 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Déplacez votre première keyframe à la fin de votre rush. ©Wondershare

Insérez une seconde keyframe au début du plan. À l’aide des options disponibles, vous pouvez la faire pivoter, modifier le sens de rotation, agrandir ou rétrécir l’échelle, etc. Une fois les modifications terminées, cliquez sur OK et jouez la vidéo dans la fenêtre de prévisualisation pour vérifier le résultat obtenu.

Image 10 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Personnalisez les paramètres de votre première keyframe. ©Wondershare

Nous allons maintenant voir comment utiliser le motion tracking avec Filmora X.

Chargez votre rush dans Filmora, et faites-le glisser dans la timeline. Il est impératif que le sujet du clip soit visible du début à la fin. Si ce n’est pas le cas, recadrez et coupez votre plan.

Placez le curseur de lecture à l’endroit où vous souhaitez démarrer votre motion tracking, puis cliquez sur l’icône représentant un « + » dans un cadre.

Image 11 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Cliquez sur l’icône de motion tracking pour accéder aux paramètres. ©Wondershare

Dans la fenêtre de prévisualisation, recadrez votre sujet. Dans la boîte d’option, cliquez sur Commencer le suivi pour lancer l’analyse du plan. Cliquez sur OK.

Image 12 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Recadrez votre sujet et lancez l’analyse du rush. ©Wondershare

Pour ajouter un élément qui suivra les mouvements de votre sujet, importez-le dans Filmora et faites-le glisser dans la timeline. Prenez soin de faire durer le plan aussi longtemps que dure celui de votre motion tracking.

Dans la fenêtre de prévisualisation, repositionnez ce nouvel élément sur la vidéo.

Image 13 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Positionnez l’élément qui doit suivre le sujet. ©Wondershare

Sélectionnez à nouveau le rush sur lequel se trouve votre sujet, déroulez le menu de suivi du mouvement et cliquez sur l’élément que vous venez d’ajouter à votre timeline. Cliquez sur OK pour valider le motion tracking.

À nouveau, démarrez la lecture dans la fenêtre de prévisualisation pour vérifier la manipulation.

Image 14 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Liez votre sujet en mouvement et votre nouvel élément. ©Wondershare

Il est temps d’aborder les finitions de votre montage et de s’intéresser à la correspondance des couleurs.

Chargez vos rushs dans la timeline et choisissez celui qui servira de référence. Pour choisir un plan plutôt qu’un autre, fiez-vous à vos yeux : quel est celui dont vous aimeriez voir les couleurs et la luminosité appliquées aux autres ?

Sélectionnez tous les rushs de votre montage, cliquez sur l’icône représentant une palette et choisissez Correspondance des couleurs.

Image 15 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Accédez aux paramètres de correspondance des couleurs. ©Wondershare

Dans la fenêtre d’option, cliquez sur Vue de comparaison pour scinder votre fenêtre de prévisualisation en deux blocs : à droite le plan de référence, à gauche le résultat après correspondance.

Vous pouvez à tout moment modifier le plan de référence en faisant glisser le curseur sur la barre de lecture. Cliquez sur Correspondance pour appliquer les modifications de couleurs aux autres clips de votre montage.

Image 16 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Sélectionnez votre plan de référence dans la fenêtre de gauche. ©Wondershare

Votre montage est prêt, il ne vous reste plus qu’à l’exporter sur YouTube.

Sur la page d’accueil de Filmora X, cliquez sur Exporter.

Image 17 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Exportez votre projet sur YouTube. ©Wondershare

Une nouvelle fenêtre s’ouvre. Choisissez YouTube dans la barre de menu. Connectez-vous à votre compte Google, renseignez le titre, la description la catégorie et les mots clés associés à votre montage, modifiez éventuellement la qualité et les paramètres de confidentialité, puis cliquez sur Exporter.

Filmora X se charge d’uploader automatiquement votre vidéo sur YouTube.

Image 18 : Wondershare Filmora X, le meilleur logiciel montage vidéo pour les vidéos YouTube
Finalisez l’exportation en remplissant les champs requis. ©Wondershare

Cet article est une publication sponsorisée par Wondershare.