Accueil » Actualité » Xbox : son code source fuite sur le Web

Xbox : son code source fuite sur le Web

Bonne nouvelle pour les fans de rétrogaming, le code source de la première génération de Xbox a été publié par un pirate. En plus de ces sources, le kit de développement, des émulateurs et d’autres documents internes de Microsoft se sont retrouvés en ligne.

Image 1 : Xbox : son code source fuite sur le Web
Crédits : Microsoft

Alors que la Xbox Series X est dans les starting-blocks, c’est la toute première Xbox qui fait parler d’elle avec une fuite de son code source. Cet épisode est étrangement similaire au piratage d’un partenaire de Nintendo qui avait abouti il y a quelques semaines à la divulgation du code source de la Wii, de démos de N64, etc.

Vers une amélioration des émulateurs Xbox ?

Sans que l’on en connaisse encore l’origine, le code source de la Xbox de première génération a été publié sur Internet. Microsoft interrogé par The Verge a annoncé “être au courant de ses rapports et être en cours d’investigation”. Les sources ne sont pas les seules à avoir été diffusées. Parmi les fichiers se trouvent également le kit de développement et des documents internes concernant la console.

Cela peut constituer une nouvelle intéressante pour les développeurs d’émulateurs ou d’applications dites “homebrew”. Bien qu’une large portion de ces informations était déjà connue de la communauté, rien n’avait été dévoilé au grand public jusqu’à maintenant. Bien sûr, il serait illégal d’utiliser ces sources au sein de CXBX ou XQEMU, mais les développeurs pourraient les utiliser pour mieux comprendre le fonctionnement de la console et améliorer leur logiciel en fonction.

Sortie fin 2001 aux États-Unis et en mars 2002 en France, la Xbox a marqué l’entrée de Microsoft dans le marché du jeu vidéo. Fonctionnant sur un processeur dérivé de l’Intel Pentium III et un GPU proche d’un GeForce 3 de NVIDIA, son architecture est très similaire à celle d’un PC. Le système d’exploitation est issu de Windows 2000 profondément modifié. Au cours de sa carrière qui se termine en 2005, elle se sera écoulée à 24 millions d’exemplaires.

Source : The Verge