Accueil » Actualité » Xpeng P7 : la concurrente chinoise de la Tesla Model 3 a une conduite autonome de niveau 3

Xpeng P7 : la concurrente chinoise de la Tesla Model 3 a une conduite autonome de niveau 3

Le constructeur chinois est sur le point de lancer la P7 sur le marché. À la différence de la Tesla Model 3, sa concurrente directe, celle-ci sera équipée d’une conduite autonome de niveau 3 grâce à un processeur Nvidia Drive AGX.

Image 1 : Xpeng P7 : la concurrente chinoise de la Tesla Model 3 a une conduite autonome de niveau 3
Crédit : Xpeng

Tesla a longtemps fait cavalier seul dans le monde de la voiture électrique. Mais la concurrence se fait de plus en plus pressante. Le constructeur chinois Xpeng ne compte pas garder l’image de copieur qu’il peut pour l’instant avoir. Aussi, l’élève accélère le développement pour dépasser le maître.

La Tesla Model 3 reste en niveau 2,5

Annoncée en décembre dernier, la Xpeng P7 devrait faire son arrivée sur le marché domestique chinois dans les prochains mois. Vue comme la concurrente voire le clone de la Tesla Model 3, la P7 ne veut pas se contenter de cette image, son fabricant multiplie donc les annonces pour montrer à quel point son véhicule est meilleur que la Model 3.

Il y a 2 semaines, Xpeng a annoncé que le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information avait attribué une autonomie de 706 kilomètres NDEC à sa berline électrique, passant ainsi devant la Model 3 Grande Autonomie. Aujourd’hui, le constructeur revient avec un communiqué de presse dans lequel il dévoile que la P7 disposera d’une conduite autonome de niveau 3. Il sera donc possible de se laisser conduire sur autoroute, mais aussi en ville.

Le constructeur parle même d’une fonction valet de parking qui pourrait bien être l’équivalent de Smart Summon des Tesla, qui pourrait s’améliorer grâce à un système cartographique développé en interne par les équipes d’Elon Musk. Il pourrait même s’agir de la fonction de parking autonome que Tesla devrait déployer d’ici la fin de l’année. Cette conduite autonome de niveau 3 est rendue possible par 13 caméras, 12 capteurs ultra-son, 5 radars et une caméra dans l’habitacle le tout connecté à un ordinateur de bord équipé d’un processeur Nvidia Drive AGX.

Source : Electrek