Accueil » Actualité » YouTube change sa politique de validation des chaînes et s’attire la colère des créateurs

YouTube change sa politique de validation des chaînes et s’attire la colère des créateurs

YouTube s’apprête à modifier ses conditions de validation des chaînes. Ce processus consiste à indiquer si un compte est vérifié à l’aide d’un badge qui s’affiche sur le compte. Ce changement cause déjà la colère de nombreux YouTubers qui perdront bientôt leur précieux badge.

Image 1 : YouTube change sa politique de validation des chaînes et s'attire la colère des créateurs

L’attribution des badges de validation des chaînes se fera désormais selon un processus de vérification beaucoup plus strict, ce qui inquiète beaucoup les créateurs de contenu.

Les chaînes devront prouver leur authenticité et leur popularité

YouTube est sur le point de retirer les badges de validation des chaînes ne répondant pas à ses nouvelles conditions d’éligibilité. C’est la douche froide pour de nombreux YouTubers qui ont reçu l’avertissement ce matin dans un mail : « Votre chaîne ne correspond plus aux critères de vérification ». Ces fameux badges ont but de permettre aux utilisateurs d’identifier si une chaîne est bien « officielle ». YouTube indique que les chaînes qui répondent déjà à ces critères seront automatiquement validées. Quant aux autres, elles perdront tout simplement leur badge dès le mois d’octobre. Le communiqué précise toutefois que les utilisateurs concernés pourront faire appel s’ils le souhaitent.

Actuellement, la plateforme octroie les badges à toute chaîne ayant plus de 100 000 abonnés, peu importe si celle-ci est vraiment légitime. Dorénavant, les chaînes devront prouver leur authenticité en répondant à de nouveaux critères. En premier lieu, YouTube vérifiera l’identité de leur auteur afin de confirmer qu’il s’agit bien d’un « réel créateur, artiste, personnage public ou d’une entreprise ». Puis la société évaluera l’importance de la chaîne en fonction de sa présence et notoriété sur le web ainsi que des risques que son nom soit « confondu avec d’autres chaînes ».

YouTube reste assez vague sur les raisons de cette nouvelle politique. Elle indique simplement que l’ancien critère d’éligibilité n’est plus suffisant pour « aider les utilisateurs à trouver la chaîne qu’ils recherchent ». Cette décision constitue certainement pour la plateforme un nouveau moyen de mieux contrôler son contenu. En contrepartie, YouTube devra faire face aux réactions hostiles des créateurs qui ont déjà commencé à protester sur Tweeter.