Accueil » Actualité » YouTube a bien du mal à contrôler son contenu

YouTube a bien du mal à contrôler son contenu

La PDG de YouTube s’est confiée au New York Times sur les difficultés de régulation de la plateforme.

Malgré ses efforts continus pour modérer et supprimer les vidéos abusives, dangereuses, stupides, violentes, pédophiles et autrement inappropriées, certaines séquences parviennent encore à passer entre les mailles du filet sur YouTube. Susan Wojcicki, PDG de la plateforme de streaming, a évoqué hier dans le New York Times les difficultés de l’entreprise à contrôler les contenus.

Image 1 : YouTube a bien du mal à contrôler son contenu
Susan Wojcicki PDG de YouTube depuis depuis 2014. Crédit photo : Getty

L’article du Times mentionne à titre d’exemple le « Condom Challenge », dont le principe est de larguer un préservatif rempli d’eau sur la tête de quelqu’un. Le préservatif englouti la tête, ce qui peut potentiellement causer une suffocation, voire la mort, si pratiqué par de jeunes enfants. Cette vidéo a fait l’objet d’un débat lors d’une réunion de l’entreprise, qui consulte ses employés pour classer les contenus dans diverses catégories : dangereuses, très dangereuses, etc.

La dirigeante a répété que YouTube faisait tout son possible pour contrôler ce type de vidéo mais a reconnu que « le nombre de personnes et de systèmes à implanter pour y parvenir » était considérable.

Après la controverse autour des vidéos anti-vaccins et la découverte de contenus zoophiles et pédophiles, le géant du streaming a du pain sur la planche et Susan Wojcicki le sait. Elle a déclaré dans le Times que le fait de réguler le contenu sur YouTube ne revient pas simplement à « appuyer sur une manette et tout est réglé (…) Ce n’est pas comme ça que ça marche. ».

>>>Lire aussi : 

Thèmes : ,