Accueil » Actualité » YouTube lance Shorts, le concurrent de TikTok

YouTube lance Shorts, le concurrent de TikTok

YouTube déploie un nouveau service de vidéos courtes appelé Shorts, disponible au sein de sa plateforme de partage de vidéos.

Cette fonction permettra aux utilisateurs, initialement en Inde, de télécharger des vidéos courtes de 15 secondes ou moins en utilisant un nouvel ensemble d’outils de création.

YouTube Shorts - Youtube
Crédit : YouTube Shorts – Youtube

Tout comme Instagram l’a fait avec Reels, YouTube est en train de lancer un nouveau créateur de vidéos courtes appelé YouTube Shorts. Google espère détourner l’attention de TikTok. Le rachat des opérations de TikTok aux États-Unis pourrait être accordé à Oracle, qui était rentré dans la course contre Microsoft. En effet, ByteDance a récemment refusé une offre de Microsoft, qui a décidé de renoncer au rachat du réseau social.

Avec Shorts, il sera possible d’enchaîner plusieurs clips vidéo et régler la vitesse de la vidéo. Il y a également une minuterie et un compte à rebours qui vous permettent d’enregistrer des vidéos sans toucher à votre téléphone.

Les vidéos peuvent également être accompagnées de musique, grâce à l’accès de YouTube à une vaste bibliothèque de chansons qui, selon lui, continuera de s’enrichir avec le temps. Google vous permettra de parcourir verticalement les YouTube Shorts, comme le fait déjà TikTok.

Nous avions déjà appris au mois d’avril que YouTube travaillait sur une application appelée Shorts, mais il semble que la fonction soit intégrée directement à l’application principale. Fin juin, YouTube testait déjà sa nouvelle fonctionnalité en interne.

Un premier test effectué en Inde

YouTube va lancer une première version bêta de Shorts en Inde dans les prochains jours. L’Inde est le parfait endroit pour que YouTube teste sa fonction Shorts. En effet, en juin, le pays a interdit TikTok et 58 autres applications appartenant à des entreprises chinoises, en déclarant que ces applications « se livraient à des activités qui pourraient porter préjudice à la souveraineté et à l’intégrité de l’Inde. ».

Source : YouTube