Accueil » Actualité » YouTube modifie la procédure de réclamation de droits d’auteurs

YouTube modifie la procédure de réclamation de droits d’auteurs

Image 1 : YouTube modifie la procédure de réclamation de droits d’auteurs

Sur YouTube, lorsqu’un artiste reconnait une de ses œuvres dans une vidéo, il peut procéder à ce qu’on appelle une réclamation manuelle. Dans un tel cas, la conséquence de la procédure est sans appel : la vidéo entière est supprimée et ce, même s’il s’agit d’un extrait musical de quelques secondes seulement. L’auteur de la vidéo perd donc tout revenu lié à son contenu. Cette réclamation manuelle s’ajoute au travail de l’algorithme Content ID de YouTube. Celui-ci sévit de manière très stricte sur la plateforme en repérant automatiquement la moindre violation de copyright.

Les créateurs de contenus se plaignent depuis longtemps de ces mesures intransigeantes qui leur coûtent de l’argent. YouTube a donc décidé de modifier les règles en leur faveur. Désormais, les ayant droits devront indiquer dans leurs réclamation les time-codes exacts du passage de la vidéo concernée. Cette exigence permettra aux créateurs de contenus de savoir exactement ce qui fait l’objet de la réclamation et surtout de conserver leur vidéo en ligne. La plateforme a en effet ajouté de nouveaux outils d’édition qui leur permettront de simplement changer la musique ou les images qui violent les droits d’auteurs. Ils pourront également contester une réclamation s’ils estiment qu’elle n’est pas légitime.

Cet allégement de la procédure et de ses conséquences pour les créateurs fait suite à des nouvelles mesures de soutien amorcées en mai dernier. La CEO de YouTube avait annoncé que les suggestions de l’onglet Tendances seraient dorénavant composées de 50% de vidéos de créateurs. La nouvelle procédure de réclamation devrait également donner un peu de répit aux YouTubers qui pourront conserver leurs vidéos et leurs revenus.


>>> Lire aussi : YouTube : vous pouvez maintenant personnaliser vos recommandations