Accueil » Actualité » YouTube rame avec Firefox et Edge ? Voici la solution

YouTube rame avec Firefox et Edge ? Voici la solution

En mai dernier, Google mettait à jour l’affichage de YouTube. Depuis lors, les navigateurs concurrents que sont Firefox et Microsoft Edge subissent des ralentissements d’affichage. Voici comment accélérer la vitesse de chargement des pages de YouTube.

Image 1 : YouTube rame avec Firefox et Edge ? Voici la solution

Si vous utilisez Firefox ou Microsoft Edge, vous avez peut-être constaté des ralentissements de YouTube depuis quelques mois. Ne cherchez plus, l’un des employés de Mozilla a probablement trouvé la solution : l’environnement Polymer de Google, censé rendre plus rapide le développement de nouvelles fonctionnalités dédiées à YouTube, en serait la cause.

L’info nous vient de Chris Peterson, directeur technique chez Mozilla. En fouillant un peu dans le code de YouTube et sa nouvelle API, il s’est rendu compte qu’un polyfill (un palliatif logiciel) est sciemment délivré à Firefox et Microsoft Edge quand un visiteur se connecte à YouTube, et que celui-ci ralentit considérablement le navigateur. Selon Chris Peterson, se connecter à une page de YouTube nécessite 5 secondes, tandis qu’il n’en faut qu’une seule quand le polyfill en question n’est pas chargé.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe une solution pour les deux navigateurs impactés :

Pour nous persuader de l’efficacité de ces extensions, nous les avons nous-mêmes testées : le résultat est sans appel. Les pages se chargent instantanément, tandis qu’une fois les extensions désactivées, il faut en effet 4 à 5 secondes pour qu’une page YouTube s’affiche totalement (les vignettes sur le côté et les commentaires peinent à s’ouvrir…).

Pour l’employé de Mozilla, cette solution n’est pas forcément pérenne. Une alternative ? Faire en sorte Google délivre l’ancienne version de YouTube aux utilisateurs de Firefox et Edge, comme c’est le cas notamment lorsque YouTube de streaming détecte IE11. Autre solution : Google exploite visiblement une ancienne version de l’environnement Polymer, la version 1.0 plus précisément. Une mise à jour en versions 2.0 ou 3.0 pourrait définitivement résoudre le problème.