Accueil » Actualité » YouTube revient sur la démonétisation des vidéos traitant du coronavirus

YouTube revient sur la démonétisation des vidéos traitant du coronavirus

Une semaine après les premiers cas de démonétisation, une partie des vidéos parlant de la pandémie Covid-19 ne subiront plus ce traitement, YouTube ayant décidé de revoir sa politique concernant les sujets dits sensibles.

Image 1 : YouTube revient sur la démonétisation des vidéos traitant du coronavirus
Crédit : YouTube

YouTube a une relation très tendue avec ses créateurs qui utilisent sa plateforme. Se rangeant systématiquement du côté des annonceurs, les YouTubers sont contraints de suivre les règles qui leur sont imposées sous peine de voir leurs revenus diminuer, voire disparaitre.

Vers un retour partiel de la monétisation

La politique qu’avait mise en place YouTube concernant l’épidémie de coronavirus, depuis requalifiée en pandémie par l’OMS, était très stricte. La plateforme avait décidé de démonétiser systématiquement toute vidéo parlant de Covid-19, qu’elle soit informative ou polémique, vraie ou fausse, et cela même si elle ne fait que mention d’un évènement en lien avec l’épidémie comme l’annulation de la Game Developers Conference ou la pénurie de composants pour réparer les iPhone. Tom Leung, directeur de la gestion des produits pour YouTube avait imposé ces règles jusqu’à nouvel ordre.

Ce nouvel ordre est arrivé hier par le biais d’un message posté sur le blog des créateurs par Susan Wojcicki, la PDG de YouTube. Elle revient donc sur les choix de la plateforme au sujet de cette démonétisation systématique. Elle explique que la politique mise en place au regard des évènements sensibles ne permet pas la monétisation s’il est fait plus qu’une rapide mention de l’épidémie. Toutefois, cette pandémie étant maintenant bien ancrée dans le quotidien des gens, elle fait partie des conversations et YouTube tient à ce que les créateurs et agences d’informations puissent produire du contenu de qualité en maintenant leur rémunération. Ce retour de la monétisation se fera dans un premier temps sur un nombre restreint de chaînes, de nouvelles mesures sont en court d’écriture pour le reste des créateurs.

YouTube a également modifié sa page d’accueil afin de rediriger les utilisateurs vers des organismes comme l’Organisation Mondiale de la Santé ou les Centres américains pour le Contrôle et de Prévention des Maladies afin de leur garantir des informations fiables. YouTube offre également des espaces publicitaires aux gouvernements et ONG dans les régions touchées. Enfin, la plateforme est en train de travailler à augmenter ses capacités de streaming afin de répondre à la demande croissante en provenance des universités, des conférences et des organisations religieuses qui ont remplacé leurs évènements physiques par des vidéos en ligne.

Source : YouTube