Accueil » Actualité » Zilok : la location entre particuliers

Zilok : la location entre particuliers

Zilok a ouvert ses portes hier après une phase de test fermée. Ce site fonctionne sur un principe très similaire au désormais incontournable PriceMinister, à la différence qu’il est question cette fois de louer un bien et non de le vendre.

L’idée de « monétiser » tous ces objets potentiellement utiles dormant dans les greniers à de quoi séduire. Zilok propose ainsi de tout louer, sans aucune restriction.

“Louer un objet, bien ou produit, quel qu’il soit”

La pertinence de ce site se définit plutôt en se posant la question : qu’est-il intéressant de louer ? Bien que venant juste d’ouvrir ses portes, Zilok propose déjà une certaine quantité d’annonces. On y trouve les classiques, ces objets déjà louables par ailleurs : du matériel de SONO pour animer les fêtes, des perceuses, de coûteux équipements sportifs ou encore des smokings et tenues de soirées. Plus original, certains particuliers tentent de louer des appareils à raclette pour une soirée entre amis, mais aussi des vidéoprojecteurs et des consoles de jeu.

On peut en revanche douter de l’utilité de proposer à la location certains objets, déjà présents sur le site. On s’imagine assez mal se louer un sac à main ou un Didgeridoo australien pour la soirée ou encore une peinture à afficher dans son salon pour la semaine. Il est ainsi à craindre que Zilok se retrouve rapidement pollué par des quantités d’annonces proposant des objets quasi-inlouables.

Un site à fort potentiel

Et ce serait dommage, car en pratique, Zilok est truffé de bonnes idées. Ainsi le site vous localise automatiquement grâce à votre adresse IP (une certaine imprécision subsiste en fonction de la localisation du serveur) et vous propose des annonces géolocalisées, avec Google Map à l’appui. Un système de réputation, comme chez eBay, permettra de s’assurer du sérieux d’un annonceur. Le site permet également de fixer une caution par objet pour éviter les mauvaises surprises. Le loyer est quotidien, et de minimum 1 euro. Zilok se prendra une petite commission sur chaque annonce dès le 1er janvier 2008, le temps de lancer le site.

Notre avis : Zilok est potentiellement très intéressant. Un doute subsiste cependant sur l’intérêt de pouvoir tout louer. Certaines catégories du site, parmi les onze affichées, restent d’ailleurs désespérément vides de toute annonce.

  • Visiter Zilok