Accueil » Actualité » Zoom va renforcer le chiffrement des données pour les utilisateurs payants

Zoom va renforcer le chiffrement des données pour les utilisateurs payants

La popularité de Zoom a explosé ces derniers mois, et avec elle des problèmes de sécurité et de confidentialité. Le service de visioconférence a donc prévu de renforcer le chiffrement des données… pour les utilisateurs payants uniquement.

Encore parfaitement inconnu d’une bonne partie de ses utilisateurs actuels il y a encore six mois, le service de visioconférence Zoom créé en 2011 et lancé en 2013 n’arrête pas de faire parler de lui. La majorité de la population mondiale s’est retranchée à domicile pour échapper à la pandémie de Covid-19, donc il fallait bien un moyen de communiquer avec les clients, les collègues, les professeurs, etc. C’est à ce moment que Zoom s’est popularisé d’une manière exponentielle.

Image 1 : Zoom va renforcer le chiffrement des données pour les utilisateurs payants
Crédit : Zoom

Pourtant, le service n’était pas prêt à un tel afflux donc de nombreux problèmes sont survenus. Après plusieurs semaines à essuyer les critiques et les plaintes des utilisateurs, Zoom a publié la version 5.0 en avril avec pour objectif de se concentrer sur la protection et la sécurité des données. Cela n’a apparemment pas été suffisant puisque 500 000 logins se sont retrouvés en vente sur le dark web quelques jours après.

Messenger Rooms : Facebook propose la vidéoconférence à 50 pour concurrencer Zoom

Zoom va s’attirer de nouveaux problèmes … d’éthique cette fois-ci

Zoom réfléchit à adopter une stratégie plus agressive pour assurer la protection des données de ses utilisateurs. Le hic ? Seulement les utilisateurs payants auraient le privilège d’être protégés. Alex Stamos, consultant en sécurité chez Zoom, a accordé une interview à nos confrères de Reuters afin d’expliquer ce que le service pourrait prévoir dans le futur. Si vous vous souvenez, Alex Stamos est l’ancien responsable de la sécurité de Facebook que Zoom a appelé à la rescousse pour régler les problèmes de sécurité.

Et bien, on peut dire que ce n’est probablement pas la vision que Zoom devrait adopter, à part s’il veut s’attirer les foudres des utilisateurs, cela va de soi. « En même temps que Zoom essaie d’améliorer la sécurité, il renforce considérablement la confiance et la sûreté des utilisateurs. Le PDG examine différents arguments. Le plan actuel comprend les clients payants et les comptes d’entreprise », a déclaré Alex Stamos.

L’entreprise aurait donc prévu de renforcer le chiffrement des appels vidéo, mais pas pour tout le monde. Les utilisateurs gratuits vont être nombreux à exprimer leur déception face à cette décision. Elle est pourtant compréhensible d’un point de vue économique. Proposer gratuitement un service de chiffrement sophistiqué comme Facebook le fait avec Messenger, ce n’est pas donné. C’est même très onéreux. Zoom n’a pas la même échelle de revenus que le réseau social de Mark Zuckerberg et tout ce qui gravite autour. Enfin, cette décision n’est même pas encore finale. C’est seulement une possibilité que Zoom envisage.

Google Meet s’enrichit de nouvelles fonctionnalités pour rivaliser avec Zoom

Source : Ubergizmo