Accueil » Actualité » Facebook va-t-il devenir payant ?

Facebook va-t-il devenir payant ?

La rumeur selon laquelle Facebook pourrait devenir payant vient de refaire surface. À l’origine, un changement apporté à la page d’inscription du réseau.

Image 1 : Facebook va-t-il devenir payant ?

La mention « c’est gratuit et ça le restera toujours » a mystérieusement disparu de la page d’inscription de Facebook. Ce changement signifierait-il que le réseau social va devenir payant ?

«C’est rapide et facile ».

Les utilisateurs de longue date de Facebook l’ont peut-être oublié mais le formulaire d’inscription de Facebook affiche depuis plus de dix ans la mention : « c’est gratuit et ça le restera toujours ». Si vous vous déconnectez de votre compte aujourd’hui et jetez un œil au formulaire, vous verrez que ce slogan a disparu. Il a été remplacé par la phrase « Créer un compte – c’est rapide et facile ».

La notion de gratuité du réseau social est donc passée à la trappe. Selon le blog à l’origine de la découverte, le changement aurait eu lieu entre le 6 et le 7 août. Facebook n’a pour l’instant fourni aucune explication sur cette modification. Certains y voient donc déjà un signe que la plateforme se dirigerait vers une nouvelle formule d’abonnement payant.

Il y a quelques semaines, une étude américaine révélait que 6 utilisateurs sur 10 seraient prêts à payer un abonnement pour accéder à leurs réseaux sociaux préférés.

Les données comme mode de paiement

Pour l’instant, l’hypothèse d’un Facebook payant reste cependant peu probable. La société revendique depuis toujours sa gratuité, permise par son modèle économique basé sur la publicité. Cette stratégie, reposant en grande partie sur l’utilisation des données des consommateurs, causent toutefois de sérieux torts à la société.

Les nombreux scandales qui ont exposé les pratiques douteuses de Facebook en matière de collectes de données, pourraient peut-être expliquer la reformulation du slogan. Si les utilisateurs du réseau social ne donnent pas d’argent pour s’inscrire, leurs données elles, représentent une monnaie d’échange d’une grande valeur pour Facebook.

Affirmer que la plateforme est totalement gratuite n’est donc pas tout à fait exact. Avec ce nouveau slogan, Facebook se met peut-être tout simplement à l’abri de nouvelles critiques.