Accueil » Guide d'achat » Aspirateurs robots : comment choisir, lequel acheter ?

Aspirateurs robots : comment choisir, lequel acheter ?

2 : Aspiration, lavage, que nettoient-ils et comment ? 3 : Déplacement et rayon d'action 4 : Pilotage et autonomie 5 : Quid de l'entretien ? 6 : Les tests

Notre sélection des meilleurs aspirateurs-robot

L’aspirateur-robot se déplace tout seul dans l’habitation, procède à une partie des tâches ménagères et retourne à sa base en vue de recharger sa batterie… et de se préparer au prochain nettoyage. S’il ne sera jamais aussi puissant qu’un aspirateur normal, l’aspirateur robot facilite le quotidien. C’est là tout son intérêt.

Succès commercial aidant, les modèles et les marques se multiplient. Faire son choix n’en devient que plus compliqué. La rédaction a donc sélectionné une dizaine de modèles, parmi les plus représentatifs de l’offre actuelle. Un choix classé par gammes de prix : aux alentours de 200 €, de 500 € et de 900 €. Les robots d’entrée de gamme s’adressent aux petits budgets et permettent de s’initier à la robotique domestique. À une échelle de prix supérieure, les modèles gagnent en sophistication et se connectent en Wifi. Enfin, le gratin combine performances et précision pour celles et ceux qui ne veulent aucune concession.

Quel modèle vaut le coup ? Quels sont les critères à prendre en compte et les points à surveiller ?

Quels sont les préparatifs ?

aspirateur robot

Commençons par l’aspect matériel : le robot est livré avec une base grâce à laquelle la batterie se recharge automatiquement. Cette base est bien entendu à positionner à proximité d’une prise électrique, le cordon mesurant entre 1 m et 1,50 m, grosso modo. Elle demande aussi un peu d’espace, à l’avant en particulier, pour que le robot puisse effectuer librement ses manœuvres – certains doivent réaliser un demi-tour quand ils reviennent se garer. La stabilité de cette base est un autre point à surveiller : certaines sont petites, donc peu encombrantes, mais le robot a parfois tendance à les «bousculer» et éprouve alors des difficultés à se positionner précisément sur les contacts électriques.

>>> Comment choisir son ampoule LED connectée ?

Sur le robot lui-même, la seule opération préalable se résume au montage de la ou des brosses latérales, le cas échéant. Celles-ci se clipsent le plus souvent. Avant le premier nettoyage, une charge initiale de plusieurs heures est recommandée pour que la durée de vie de la batterie et sa charge soient optimales.

aspirateur robot

L’aspect logiciel, maintenant. Les robots que nous avons testés appartiennent à deux grandes catégories : les robots non connectés et les robots connectés. Pour les premiers, il n’y a donc rien à faire, si ce n’est insérer une paire de piles dans la télécommande fournie. Pour les autres, la procédure standard consiste à télécharger l’application mobile iOS/Android, à créer un compte puis à configurer le robot en lui transmettant le mot de passe du réseau Wifi domestique (une bande à 2,4 GHz est généralement requise). Le robot d’Electrolux demande à être retourné avant cela, celui d’Ecovacs doit être réinitialisé… Quoi qu’il en soit, nous n’avons rencontré aucune difficulté, exception faite du Deebot M81 Pro qui a refusé de se connecter. Il est à noter que l’application mobile n’est pas indispensable, sauf à vouloir programmer un nettoyage, accéder à des statistiques ou afficher une cartographie, cette dernière fonction étant l’apanage des modèles dotés de caméras ou de télémètres laser.

Sommaire :

  1. Notre sélection des meilleurs aspirateurs-robot
  2. Aspiration, lavage, que nettoient-ils et comment ?
  3. Déplacement et rayon d'action
  4. Pilotage et autonomie
  5. Quid de l'entretien ?
  6. Les tests