Accueil » Actualité » Depuis 9000 ans au fond d’un lac, des fragments d’outils en obsidienne refont surface

Depuis 9000 ans au fond d’un lac, des fragments d’outils en obsidienne refont surface

Ces roches sont les plus anciens fragments d’obsidienne découverts à ce jour aux Etats-Unis.

Les pierres, et notamment les obsidiennes, nous en apprennent beaucoup sur l’histoire lointaine de notre planète. Elles nous permettent de déduire les conditions climatiques lors de leur formation, mais également leur utilisation par nos ancêtres lointains, qui en ont fait de nombreux usages au cours des millénaires. La recherche dans les fonds marins donne parfois son lot de découvertes inédites, comme le basalte de type inconnu découvert dans l’océan Pacifique plus tôt cette année. En l’occurrence, l’obsidienne découverte au fond du lac Huron est la plus ancienne répertoriée aux États-Unis, et devrait nous en apprendre encore plus sur cette époque.

Fragment d'obsidienne. Crédit : Pixabay
Fragment d’obsidienne. Crédit : Pixabay

Au cours d’une étude archéologique du lac Huron, dans la région des grands lacs, une équipe de l’université du Texas a découvert des outils en obsidienne. Ces outils, datant d’environ 9000 ans, proviendraient d’une carrière d’obsidienne située à 4000 kilomètres de là, en Oregon. D’après cette équipe d’archéologues, cette découverte est fondamentale.

Les fossiles d’obsidienne, des artefacts qui nous en apprennent beaucoup sur nos ancêtres

« Ces minuscules artefacts d’obsidienne révèlent des liens sociaux à travers l’Amérique du Nord il y a 9000 ans. Les artefacts trouvés sous les Grands Lacs proviennent d’une source géologique en Oregon, à 4 000 kilomètres. Cela en fait l’une des plus longues distances enregistrées pour les artefacts d’obsidienne partout dans le monde. » a déclaré Ashley Lemke, membre de l’équipe.

Comme le site est sous-marin, l’identification a été très facile. La découverte devrait permettre d’en apprendre plus sur les modes d’échanges opérés par nos ancêtres. « Ce sont de très petits morceaux qui ont de très grandes histoires à raconter. L’obsidienne de l’extrême ouest des États-Unis est rarement trouvée dans l’est. » a conclu Ashley Lemke.

L’obsidienne est une roche volcanique très lisse. C’est une pierre qui était utilisée durant la préhistoire comme tranchant pour des armes, mais également pour la fabrication d’outils. Ces pierres étaient échangées entre communautés préhistoriques qui sont restées actives pendant des millénaires.

Les roches peuvent nous en apprendre beaucoup sur notre passé. C’est un constat qui vaut pour l’espace, avec par exemple les prélèvements réalisés pas la NASA sur l’astéroïde Bénou, mais également pour notre planète. En effet, les roches fossilisées peuvent être datées, et révèlent les conditions climatiques lors de leur formation, entre autres.

Des fossiles préhistoriques découverts en Californie révèlent un crâne de mammut et un saumon de 181 kg

Source : phys.org