Accueil » Actualité » La NASA présente sa nouvelle antenne qui l’aidera à aller sur Mars

La NASA présente sa nouvelle antenne qui l’aidera à aller sur Mars

Avec cette antenne parabolique massive, l’agence prévoit de communiquer quotidiennement avec plus de 30 missions internationales dans l’espace lointain.

Image 1 : La NASA présente sa nouvelle antenne qui l’aidera à aller sur Mars
Crédit: NASA / JPL-Caltech

Alors que l’astronaute Christina Koch vient de revenir sur Terre après 11 mois passés dans l’espace, la NASA pense déjà à ses prochaines explorations. Pour assurer la communication spatiale, elle vient de présenter son projet de nouvelle antenne sur le site de Goldstone en Californie. Cette infrastructure en cours de construction sera capable d’envoyer davantage d’informations grâce à des communications lasers.

Baptisée Deep Space Station-23 (DSS-23), l’antenne parabolique fera partie du réseau international d’antennes radio Deep Space Network. Celui-ci se compose de 12 antennes réparties sur 3 sites différents : à Goldstone en Californie, à Madrid en Espagne et à Canberra en Australie. La NASA a choisi ces trois emplacements parce qu’ils sont tous les trois situés à 120° différents sur le globe. Ainsi les satellites peuvent toujours communiquer avec l’un des trois emplacements.

Ce réseau d’antennes est le seul qui assure une communication entre la Terre et les deux sondes Voyager et la sonde New Horizons, qui se situent au-delà de Pluton. Le directeur de Jet Propulsion Laboratory, Larry James, explique dans un communiqué de « Plus nous explorons, plus nous avons besoin d’antennes pour parler à nos satellites explorateurs, qui sont maintenant dans l’espace interstellaire». 

Une nouvelle technique de transmission par lasers

L’antenne aura besoin de 2 ans et demi avant d’assurer une communication fiable pour les prochains voyages de la NASA sur la Lune et éventuellement sur Mars. Badri Younes, Administrateur Associé de la NASA pour les communications, explique que « Cette nouvelle antenne, la cinquième des six prévues, est la preuve que la NASA a bien l’objectif d’aller plus loin. »

De son côté, la directrice du Réseau Interplanétaire, l’organisation qui gère Deep Space Network espère « que le fait de fournir une plateforme de communication optique comme celle-ci encouragera d’autres explorateurs à expérimenter cette nouvelle technique de lasers. Les antennes assureront un transfert de données 10 fois plus puissant que ce qu’on peut faire par transmission radio actuellement ». Des antennes similaires sont aussi en construction à Madrid et à Canberra. 

Source : TeslaRati