Accueil » Actualité » La pénurie de puces pourrait finalement durer plusieurs années, d’après le PDG d’Intel

La pénurie de puces pourrait finalement durer plusieurs années, d’après le PDG d’Intel

Pat Gelsinger, directeur général d’Intel, a donné des nouvelles concernant la situation actuelle de la pénurie mondiale de puces, et ses déclarations ne sont pas rassurantes à court terme. D’après lui, les difficultés d’approvisionnement pourraient durer encore plusieurs années.

Si vous faites partie des consommateurs qui attendent toujours patiemment une PS5 ou une carte graphique haut de gamme, dont les prix ont drastiquement augmenté au cours des derniers mois, il semblerait que la situation ne va pas s’améliorer à court terme.

Composants d'ordinateur - Martin Katler
Composants d’ordinateur – Crédit : Martin Katler

Pat Gelsinger a déclaré lors d’une session virtuelle du salon Computex à Taipei que la tendance à travailler et à étudier à domicile pendant la pandémie de Covid-19 avait conduit à un « cycle de croissance explosive des semi-conducteurs. » qui a mis à rude épreuve les chaînes d’approvisionnement mondiales.

« Bien que l’industrie ait pris des mesures pour faire face aux contraintes à court terme, il pourrait encore falloir quelques années à l’écosystème pour remédier aux pénuries de capacités de fonderie, de substrats et de composants. », a-t-il déclaré.

Un retour à la normale n’est pas prévu pour tout de suite, selon Intel

Vos chances d’acheter une PS5 ou une Xbox Series X en 2021 sont ridicules, mais ce ne sont pas les seuls produits impactés par cette pénurie. En effet, une pénurie de Nintendo Switch risque également d’arriver après celle des autres consoles. La situation risque pas d’aller en s’améliorant, surtout si Nintendo prévoit réellement de commercialiser une nouvelle Nintendo Switch Pro en fin d’année. Celle-ci pourrait rapidement être victime de son succès.

Des constructeurs tels que Sony ont déjà pris des mesures pour lutter contre la pénurie. En effet, le fabricant de consoles de salon veut une PS5 plus puissante dès 2022 utilisant un processeur différent, ce qui devrait permettre de produire davantage d’unités.

Les consoles de salon ne sont pas le seul secteur impacté par ces difficultés d’approvisionnement, puisqu’on retrouve également des pénuries importantes dans le secteur de l’automobile, ou des composants informatiques. En effet, les derniers processeurs Intel ou AMD ont vu leur prix fortement augmenter à cause d’une demande trop élevée, et il en est de même pour les cartes graphiques.

Les RTX 3070, 3080 et 3090 avaient par exemple été dévoilées aux prix de 519 euros, 719 euros et 1549 euros, mais sont vendues aujourd’hui, lorsqu’elles sont disponibles, à des prix deux fois plus élevés. D’après Intel, il faudra attendre plusieurs années avant de voir les prix diminuer.

Source : Reuters