Accueil » Actualité » Les Goonies : une des meilleures scènes a été entièrement improvisée

Les Goonies : une des meilleures scènes a été entièrement improvisée

Film culte des années 80, Les Goonies regorge de scènes emblématiques mais l’une d’entre elles a été improvisée lors du tournage original.

Dans la famille des films cultes et intemporels, Les Goonies occupe une place de choix. Film d’aventure épique mettant en scène une bande d’enfants téméraires, ce projet pas comme les autres regorge de moments incroyables. Certaines scènes sont d’ailleurs devenues de véritables références cinématographiques. Le succès du film repose essentiellement sur un portrait convaincant d’enfants de l’époque, s’amusant avec innocence et une belle dose de créativité. Tout cela a rappelé à bon nombre d’entre nous des souvenirs personnels. Et c’est cet aspect du film qui est certainement, encore aujourd’hui, le plus impressionnant.

Les Goonies : comment une scène improvisée devient culte !
Les Goonies : comment une scène improvisée devient culte ! – Crédit : Warner Bros

En voulant éviter de placer trop de gros mots à l’écran, les comédiens ont donc improvisé une scène, donnant naissance à une réplique incroyable. Comme quoi la créativité n’a jamais de limites.

Quand Les Goonies inventent une insulte en improvisant une scène

Replongeons nous dans la scène en question. Au milieu du film, ce gang d’enfants audacieux traverse une grotte. Mais des pierres commencent rapidement à tomber du sommet de la cavité. En voulant crier « putain de merde », un des enfants ne finit finalement pas sa phrase. Il lâche un simple « putain de m… » en épelant la fin du mot . On doit ce trait drolatique au comédien Jonathan Ke Quan, qui n’avait absolument pas préparé son coup à l’avance. Et cela colle finalement à la personnalité de son personnage.

A lire aussi > Les Goonies : Spielberg explique pourquoi il n’y aura jamais de suite à ce film culte

Le comédien avait juré à ses parents de ne pas être grossier à l’écran. Alors en choisissant d’épeler son juron, il a manifestement voulu respecter l’autorité parentale. C’est ce qu’on peut appeler un coup de génie involontaire. Cette réplique est devenue culte depuis, faisant encore rire tous ceux qui (re)découvrent le film. On se demande si la maman de Jonathan Ke Quan a approuvé le choix de son fils.

Il ne faut finalement pas grand chose à une scène pour devenir incontournable. Et quand l’innocence enfantine donne lieu à une telle créativité, on ne peut qu’approuver ! Dommage que la franchise ne connaisse finalement jamais de suite.

Source : Screenrant