Accueil » Actualité » Caremitou : le bac à litière connecté pour chat qui détecte les maladies

Caremitou : le bac à litière connecté pour chat qui détecte les maladies

La start-up montpelliéraine NOVANDSAT vient de dévoiler, après avoir reçu le prestigieux CES Innovation Award 2020, la toute première maison e-santé pour chat. Celle-ci permet notamment d’obtenir certaines données de santé en temps réel.

Rien n’est trop fou quand il s’agit de nos chats. Les propriétaires sont souvent prêts à tout pour que leur animal de compagnie se sente bien. Pour ça, ils investissent dans de nombreux accessoires : distributeur programmable, enceinte connectée, litière auto-nettoyante, ils ont l’embarras du choix. Mentions spéciales au « Traducteur en langage chat » (miaou miaou) et à Pipolino, le cylindre garni de croquettes que les minets font rouler pour obtenir leur nourriture tout en faisant du sport. On adore.

Si certains sont des gadgets, d’autres peuvent être de vrais outils de santé. Grâce à une batterie de capteurs, le bac Caremitou peut détecter plusieurs maladies, comme le diabète ou l’insuffisance rénale. Après l’impression 3D,la domotique pourrait donc avoir son rôle à jouer dans la médecine animale. 

Image 1 : Caremitou :  le bac à litière connecté pour chat qui détecte les maladies

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la plupart des chats appréhende les analyses médicales chez le vétérinaire. Cette angoisse peut notamment fausser les résultats. C’est face à ce constat que la start-up NOVANDSAT a décidé de créer une litière qui pourrait faire des analyses sur le chat en question sans que ce dernier ne s’en rende compte. 

Lil BUB, le chat le plus célèbre du monde est mort 

Dépister les maladies félines, comment ça marche?

Premier produit médical vétérinaire breveté par la start-up de Philippe Daurenjou, cette maison connectée se base sur 4 types de données collectées : le poids, les déplacements, la température et l’urine. C’est surtout l’urine qui donnera le plus d’informations médicales, avec 14 analyses différentes. La maison e-santé étant équipée de deux bacs à litière, c’est dans le second que l’urine est collectée (voir photo), via une vanne échantillonneuse qui comprend un système breveté de tri sélectif des urines et une bride multicanaux. 

Image 2 : Caremitou :  le bac à litière connecté pour chat qui détecte les maladies

Enfin, NOVANDSAT a également développé une application mobile permettant de recevoir ces données en temps réel. Si les résultats obtenus sont supérieurs à ceux fixés par votre vétérinaire, une notification lui sera envoyé. Ce dernier pourra alors décider si un traitement est nécessaire. L’idée derrière cette innovation est d’aider le vétérinaire en lui faisant gagner du temps et en lui donnant des données plus nombreuses et plus précises. 

Le lancement de Caremitou est prévu courant 2020 en France. 

Des chercheurs ont réalisé le premier clone de chat