Accueil » Actualité » Elon Musk aurait installé un implant Neuralink dans le crâne d’un singe pour qu’il joue aux jeux vidéo

Elon Musk aurait installé un implant Neuralink dans le crâne d’un singe pour qu’il joue aux jeux vidéo

Elon Musk, le PDG de Tesla, SpaceX ou encore Neuralink a donné une interview sur l’application Clubhouse, sur laquelle les utilisateurs organisent des discussions informelles et spontanées. Elon Musk a alors dévoilé ses projets pour Mars, ce qu’il pensait du Bitcoin ou encore le projet fou de Neuralink.

Le projet de Neuralink, qui a débuté en 2017, est de créer des interfaces cerveau-machine à ultra-haute bande passante pour connecter les humains et les ordinateurs. C’est sur un singe qu’Elon Musk testerait le prototype le plus récent.

Elon Musk lors d’une conférence de presse en 2018 – Daniel Oberhaus, CC BY-SA 4.0
Elon Musk lors d’une conférence de presse en 2018 – Crédit : Daniel Oberhaus, CC BY-SA 4.0

L’été dernier, l’entreprise Neuralink d’Elon Musk avait présenté un premier implant cérébral autonome et fonctionnel, qu’elle avait installé dans le cerveau d’un porc. L’implant, dénommé The Link, était placé dans une cavité creusée dans le crâne de l’animal et relié à 1024 électrodes placées sur la couche extérieure du cerveau.

Un singe peut jouer aux jeux vidéo grâce à Neuralink

Lors d’une conversation à propos de Neuralink, Elon Musk aurait déclaré que son entreprise avait installé un implant sans fil dans le crâne d’un singe pour qu’il puisse jouer aux jeux vidéo en utilisant son esprit. En effet, Elon Musk se serait demandé si les singes pouvaient jouer au célèbre jeu Pong les uns contre les autres en utilisant leurs pensées.

Elon Musk a rassuré ses interlocuteurs concernant la santé du singe en précisant que celui-ci était en excellente santé, et qu’il vivait dans les installations pour singes les plus confortables au monde. Jouer au jeu Pong par la pensée n’est bien sûr pas l’objectif principal de Neuralink, mais démontre seulement ce dont l’entreprise est capable.

Grâce à Neuralink, Elon Musk souhaite connecter le cerveau humain aux machines, mais ce n’est pas tout. En effet, grâce à cette technologie, l’entreprise espère dans un premier temps aider les personnes souffrant de lésions cérébrales à communiquer et se déplacer. Elle serait par la suite rendue disponible pour tous. Elon Musk a également évoqué la disparition de la langue humaine, car nous pourrions communiquer plus rapidement et de manière plus précise en nous envoyant des informations par la pensée.

Le PDG de Neuralink a récemment rappelé sur Twitter que l’entreprise était actuellement à la recherche de nouveaux employés. L’objectif à court terme serait de résoudre les lésions du cerveau et de la colonne vertébrale, et plus tard de relier les humains aux machines.

Source : bloomberg