X (Twitter) demande à des employés licenciés de rendre l’argent

La plateforme X détenue par Elon Musk demande à d’anciens employés de rembourser de l’argent perçu en trop à cause d’une erreur de l’entreprise. Les ex-salariés seront attaqués en justice s’ils ne s’exécutent pas.

Elon Musk X argent employés Twitter
© Unsplash

Elon Musk fait rarement l’unanimité avec ses décisions impactant le fonctionnement de X, anciennement nommé Twitter. Exemple criant : la plateforme n’affiche plus les likes d’un profil, ce que regrette une partie des utilisateurs.

Le patron de Tesla prend une nouvelle fois une décision particulièrement controversée. Cette fois, elle ne va pas bouleverser les amateurs de X, mais directement les anciens employés qui contribuaient au bon fonctionnement du réseau social. Elon Musk leur demande de rembourser de l’argent perçu en trop.

Elon Musk demande à d’anciens employés de X de rendre l’argent

La plateforme X d’Elon Musk menace de poursuivre en justice plusieurs anciens employés australiens. Elle exigea qu’ils restituent les droits qui leur ont été versés en trop après une erreur de conversion des dollars américains en dollars australiens lors des paiements, selon elle.

Les ex-salariés, pour certains licenciés il y a plus d’un an et demi, doivent rembourser des montants allant de 1500 $ jusqu’à un maximum de 70 000 $. Six d’entre eux ont reçu une lettre d’avertissement de leur ancien employeur.

« Il a été porté à notre attention que vous aviez reçu par erreur un important trop-perçu en janvier 2023. Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir procéder au remboursement dans les meilleurs délais » indique un des courriers, selon une déclaration du service des ressources humaines de X pour la région Asie-Pacifique rapportée par The Sydney Morning Herald.

À lire > Comment supprimer son compte X ( Twitter ) ?

Le média précise que le trop-perçu serait lié à une rémunération en espèces différée sous la forme d’actions émises à l’intention des employés lorsqu’ils ont rejoint X. Pour l’heure, aucun ex-employé du réseau social n’aurait remboursé la somme demandée.

L’affaire pourrait donc prendre un nouveau tournant dans les prochaines semaines si la plateforme détenue par Elon Musk met sa menace à exécution. Rappelons qu’en début d’année, Tesla n’avait pas hésité à licencier plus de 14 000 employés après une baisse des ventes inquiétante.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !