Accueil » Actualité » Entre liseuse et tablette : la NXTPAPER de TCL arrivera en Europe à 349 euros au mois d’avril

Entre liseuse et tablette : la NXTPAPER de TCL arrivera en Europe à 349 euros au mois d’avril

La NXTPAPER de TCL intègre une technologie d’écran sans rétro-éclairage pour limiter la fatigue oculaire tout en affichant une autonomie record.

nxtpaper tcl reader

A l’occasion du CES 2021, TCL, le fabricant chinois qui ambitionne devenir leader sur le marché de la TV, a présenté NXTPAPER, un écran couleur de 8 pouces à mi-chemin entre la tablette et la liseuse. La technologie NXTPAPER avait déjà été présentée en septembre dernier à l’IFA, mais on ne connaissait pas encore les prix et la date de commercialisation de cette liseuse/tablette NXTPAPER. Nous ne manquerons pas de l’ajouter à notre comparatif des meilleures liseuses si son arrivée en France se confirme.

Cette technologie, qui a nécessité le dépôt de pas moins de 11 brevets, utilise la lumière naturelle sur un écran ultra-réfléchissant pour produire un affichage en couleur. A l’arrivée, on obtient un écran couleur, mais qui ne fait appel à aucun rétro-éclairage. D’où l’absence de scintillement et de diffusion de lumière bleue. Des caractéristiques qui présentent l’avantage de moins solliciter les yeux. Les laboratoires German Rhine, SGS laboratory ainsi que German VDE ont d’ailleurs certifié cette technologie comme permettant de limiter la fatigue oculaire.

Image 1 : Entre liseuse et tablette : la NXTPAPER de TCL arrivera en Europe à 349 euros au mois d’avril

L’autre atout de cette méthode sans éclairage embarqué est d’offrir plus d’autonomie (65% en plus d’après TCL). Les écrans NXTPAPER seraient, par ailleurs, capables d’afficher des taux de rafraichissement suffisamment élevés pour que la lecture d’une vidéo, par exemple, soit parfaitement fluide. De même, par rapport à l’encre électronique traditionnelle (utilisée dans les liseuses), TCL met en avant un contraste supérieur de 25 % et, par rapport à un écran LCD classique, une finesse d’écran supérieure de 36%.

NXTPAPER, plus tablette que liseuse

Si on considère NXTPAPER comme devant se positionner sur le marché des liseuses, on peut émettre quelques réserves. Tout d’abord en raison du prix annoncé : 349 euros. Un prix particulièrement élevé pour une liseuse. La seule à afficher un prix similaire est la Kindle Oasis en version 32 Go équipée du wi-fi qui est commercialisée 340 euros. La catégorie de prix du dessous étant occupée par la Kobo Forma (280 euros pour un écran 8 pouces) et la Kindle Oasis en version 8 Go (250 euros pour un écran de 7 pouces). Sachant qu’aujourd’hui l’essentiel du marché se situe autour des 100 euros.

On peut également se demander si avoir de la couleur sur une liseuse présente un quelconque intérêt. La lecture de romans ne nécessite évidemment pas la couleur. Quant à la lecture de bande dessinée, pas sûr que ce soit optimal sur ce type de format. Un écran de 8 pouces peut convenir aux mangas sauf qu’ils sont dans la très grande majorité des cas en noir et blanc. Quant aux BD classiques, un format de 8 pouces sera clairement insuffisant.

Finalement, les équipements intégrant la techno NXTPAPER semblent plus à même d’entrer en compétition avec des tablettes. En effet, ils seront équipés d’Android et leur autonomie, annoncée comme record (ce qui reste à vérifier), pourrait leur conférer un avantage indéniable.