Accueil » Actualité » Ghost in the Shell débarque sur Netflix le 23 avril en images de synthèse

Ghost in the Shell débarque sur Netflix le 23 avril en images de synthèse

La série animée Ghost in the Shell: SAC_2045 sera disponible sur Netflix le 23 avril prochain. La plateforme de streaming vient de dévoiler la dernière bande-annonce de la série en images de synthèse.

Image 1 : Ghost in the Shell débarque sur Netflix le 23 avril en images de synthèse
Crédit : Netflix

Ghost in the Shell, c’est un manga futuriste et cyberpunk se déroulant dans les années 2030. Cela ne semble plus très futuriste en 2020 mais ça l’était néanmoins à la sortie initiale du tome 1 en 1989. Pour résumer rapidement, une unité d’élite anti-criminelle baptisée section 9 traque un cybercriminel du nom de « Puppet Master » (Marionnettiste) qui est capable de prendre le contrôle de l’esprit des humains. Vous avez peut-être entendu parler de l’adaptation du manga en live-action sortie en 2017 qui fut un fiasco total. D’après notre critique du film, il vaut même mieux « s’en tenir au film d’animation de 1995, aussi bien pour découvrir l’univers que pour s’y replonger ».  Mais alors, est-ce que la nouvelle série Ghost in the Shell: SAC_2045 sera capable de regagner sa réputation le 23 avril ?

Image 3 : Ghost in the Shell débarque sur Netflix le 23 avril en images de synthèse

Figurine Ghost in the Shell – Major Motoko

88.99 € > Fnac

Ghost in the Shell: SAC_2045 peut-elle reconquérir le cœur des fans?

La première bande-annonce de Ghost in the Shell: SAC_2045 nous donnait un aperçu du rendu 3D de la série. Les avis étaient partagés, on aime ou on n’aime pas. Au niveau du casting, rien n’a changé. Atsushi Nakanaka double le major Motoko Kusanagi, Akio Takatsuka est de retour dans le rôle de Bato et on retrouve toujours Hirota Takaji qui prête sa voix à Togusa.

Le trailer long d’une minute et dix secondes nous laisse découvrir l’intrigue. Nous sommes en l’an 2045 (comme l’indique le nom de la série) et le monde est en proie à une « Sustainable War » (Guerre Durable). Il s’est donc écoulé 15 ans depuis les évènements des mangas et la section 9 fête ses retrouvailles. Le major cyborg, son second Batou et les autres personnages font face à un « post-humain » qui est équipé d’une intelligence et d’une force physique hors du commun. La nouvelle série ne reprend donc pas directement les évènements des mangas et fait un bon dans le futur.

Enfin, ce qu’on remarque au premier coup d’œil, c’est le rendu 3DCG (infographie tridimensionnelle). Soit ça plaît aux fans, soit nous n’entendrons plus jamais parler de la série. Quoi qu’il en soit, il ne faudra pas attendre longtemps pour découvrir et juger par vous-mêmes la série en images de synthèse le 23 avril.

Source : Engadget