Accueil » Actualité » Google est capable de comprendre l’ordonnance illisible de votre médecin

Google est capable de comprendre l’ordonnance illisible de votre médecin

La technologie est au cœur de notre santé. Robots-chirurgiens, thérapie génique, tissus imprimés etc. Aujourd’hui c’est une nouvelle fonctionnalité originale qui vient d’être présentée par Google : la reconnaissance de l’écriture manuscrite de certains docteurs pour identifier les médicaments prescrits.

C’est le test ultime pour les programmes de reconnaissance d’écriture. Souvent illisibles, les ordonnances médicales constituent une source inépuisable de difficulté pour les logiciels de reconnaissance écrite. Loin d’être anodine, l’impossibilité de lire les ordonnances émises par les médecins est un fait récurrent. De nombreuses entreprises ont déjà essayé de surmonter ce problème grâce aux algorithmes de reconnaissance d’écriture. Aujourd’hui Google Lens s’y colle également. En effet le géant du numérique américain a annoncé aujourd’hui avoir débuté une programme, en partenariat avec des médecins et des pharmaciens, visant à rendre la reconnaissance de l’écriture efficace pour déchiffrer certaines ordonnances.

Illustration technologie en médecine
Google se lance dans la technologie médicale en voulant lire les prescriptions (souvent illisibles) de votre médecin © Pixabay

Bientôt disponible dans Google Lens, cette fonctionnalité devrait permettre à ses utilisateurs de déchiffrer les médicaments prescrits par leurs médecins. En effet, en prenant une photo directement dans leur application, ou en l’uploadant dans le programme, le logiciel Google devrait identifier les médicaments prescrits. Cette nouvelle fonctionnalité, présentée aujourd’hui en Inde, n’a pas encore de date de lancement prévue.

A lire : Biotechnologie : un nouveau vaccin très prometteur pour la lutte contre le cancer développé par des scientifiques

La technologie remplacera-t-elle nos médecins ?

Cette direction prise par Google montre surtout comment les nouvelles technologies peuvent s’avérer utiles dans le domaine de la santé. Traitements numériques, biotechnologies, instruments d’observation etc., la révolution semble déjà en marche. Si la semaine dernière on vous expliquait comment (et surtout pourquoi) les scientifiques ont développé un vagin sur puce électronique, force est de constater que la place de la technologie dans notre accès aux soins est croissante. On est scruté par des machines à la pointe de la technologie. Les traitements sont aussi, bien souvent, créés et conçus grâce à la nouvelle technologie.

Ainsi, les robots chirurgiens existent déjà. En effet, plus précis qu’un Homme, un robot chirurgien a, par exemple, opéré pour la première fois en 2017, un enfant souffrant d’une maladie nécessitant des incisions très précises. Si le chirurgien était également présent dans le bloc opératoire ce n’est pas forcément le cas partout. En effet, certaines opérations peuvent désormais se faire à distance, via robots interposés.