Accueil » Actualité » La Chine présente un train écologique fonctionnant à l’hydrogène et à la 5G

La Chine présente un train écologique fonctionnant à l’hydrogène et à la 5G

La Chine vient de lancer un nouveau train sans émission de carbone. Conçu par une société d’État, ce transport en commun fonctionne à l’hydrogène et n’émet de que l’eau. Une belle avancée pour l’Empire du Milieu qui dispose d’un tiers des stations à hydrogène dans le monde !

Image 1 : La Chine présente un train écologique fonctionnant à l'hydrogène et à la 5G
© CRRC

L’avenir est tourné vers le transport écologique face à la situation climatique actuelle et une augmentation de la pollution. La Chine n’échappe pas à la règle et dévoile son nouveau train sans émission carbone. Fabriqué par la société d’État CRRC, ce transport en commun à l’énergie propre fonctionne à l’hydrogène avec un super-condensateur. Mais en quoi consiste cette technologie et que signifie-t-elle pour l’Empire du Milieu ?

Quel est ce nouveau train à hydrogène ?

En partenariat avec la Chengdu Rail Transit, la CRRC dévoile son nouveau train sans émission carbone capable de transporter des passagers. Ce transport en commun voyage à une vitesse capable d’atteindre 160km/h, c’est donc le plus rapide des modèles hydrogènes au monde, et il se compose de quatre wagons.

Son fonctionnement peut également être automatisé pour démarrer, s’arrêter et retourner à son dépôt. Le train de la CRRC peut aussi fonctionner sans conducteur et parcourir 600 km en émettant uniquement de l’eau. La connectivité se fait via la 5G pour plus de rapidité et de fiabilité.

L’Asie de l’Est, un territoire précurseur ?

Image 2 : La Chine présente un train écologique fonctionnant à l'hydrogène et à la 5G
© CRRC

Les pays qui composent l’Asie de l’Est sont reconnus pour leurs efforts dans le domaine des transports propres. En plus de la Chine, la Corée du Sud et le Japon investissent dans l’utilisation de l’hydrogène pour réduire la pollution. L’Empire du Milieu domine largement le reste du monde avec un tiers des stations à hydrogène du monde sur son territoire. Il s’agit donc du pays qui progresse le plus vite dans ce domaine.

Rappelons que l’Allemagne n’a pas à rougir face au géant chinois avec 14 trains Alstom qui fonctionnent à l’hydrogène. Mais le pays européen a été dépassé par la Chine en termes de vitesse puisque le nouveau train de la CRRC dépasse son concurrent de 20 km/h. En revanche, l’Allemagne domine la Chine avec des trains qui peuvent circuler jusqu’à 1000 km/h en termes d’autonomie.

Face à la situation climatique actuelle, de nombreux pays font des efforts pour des technologies plus propres.