Accueil » Actualité » La plus ancienne peinture rupestre connue au monde a été trouvée en Indonésie

La plus ancienne peinture rupestre connue au monde a été trouvée en Indonésie

La plus ancienne œuvre d’art figuratif connue au monde a été découverte dans une grotte en Indonésie, et il s’agit une image d’un cochon verruqueux. Les mâles se distinguent par de grosses verrues au-dessus du groin, d’où leur réputation d’animal disgracieux.

Les archéologues travaillant sur le site de l’île de Sulawesi ont déclaré que l’art rupestre avait au moins 45 500 ans. Le cochon a été peint à l’aide d’un pigment ocre rouge.

Peinture rupestre d'un cochon vieille de 45 500 ans - Maxime Aubert
Peinture rupestre d’un cochon vieille de 45 500 ans – Crédit : Maxime Aubert

Que ce soit un louveteau de 57 000 ans retrouvé congelé dans le permafrost au Canada ou encore un sperme animal vieux de 100 millions d’années découvert dans de l’ambre, certains scientifiques font parfois des découvertes très étonnantes.

Une peinture d’un cochon vieille de 45 500 ans

Le portrait du cochon, extraordinairement bien préservé, a été trouvé à l’arrière de la grotte de Leang Tedongnge, sur l’île indonésienne de Sulawesi. « À notre connaissance, la peinture animalière de Leang Tedongnge est la plus ancienne œuvre d’art figurative connue dans le monde. », écrivent les chercheurs, Adam Brumm de l’université Griffith, en Australie, et ses collègues dans un article paru dans Science Advances.

Sulawesi était déjà considéré par certains experts comme le site abritant l’art rupestre représentatif le plus ancien dans le monde. Il s’agit d’une scène captivante située ailleurs sur l’île, qui présente des hybrides humains-animaux. En outre, celle-ci avait été datée d’il y a 43 900 ans. En 2014, la même équipe d’archéologues y a également trouvé des pochoirs de main humaine. Ceux-ci avaient été datés d’il y a 40 000 ans.

Selon les scientifiques, ce cochon aurait été peint il y 45 500 ans. Cependant, l’art rupestre pourrait être beaucoup plus ancien. « La peinture montre un cochon avec une courte crête de poils dressés et une paire de verrues faciales en forme de corne devant les yeux. Il s’agit d’un trait caractéristique des cochons verruqueux Sulawesi mâles adultes. », a déclaré l’auteur du papier et archéologue Adam Brumm.

Les scientifiques n’avaient pas pu réaliser cette découverte plus tôt, car l’endroit semble très difficile d’accès. En effet, Brumm déclare que la grotte « se trouve dans une vallée qui est entourée de falaises calcaires abruptes et n’est accessible que par un étroit passage souterrain pendant la saison sèche, car le fond de la vallée est complètement inondé par l’eau. ».

Source : phys