Accueil » Actualité » La Tesla Model 3 garde 4,5 % d’autonomie en réserve pour ne pas tomber en panne

La Tesla Model 3 garde 4,5 % d’autonomie en réserve pour ne pas tomber en panne

Tout comme les véhicules thermiques disposent d’une réserve, les constructeurs automobiles jouent la sécurité dans les estimations de distance données au conducteur. Un YouTuber a estimé que cette « réserve » est de 4,5 % sur la Tesla Model 3.

Image 1 : La Tesla Model 3 garde 4,5 % d’autonomie en réserve pour ne pas tomber en panne
Crédits : Tesla

Un youtubeur s’est intéressé à la façon dont Tesla calcule le nombre de kilomètres restants à parcourir en fonction de l’énergie restante dans les batteries. Pour lui, l’ordinateur de bord triche en se servant de la réserve pour augmenter artificiellement l’autonomie affichée.

4,5% de batterie sont disponibles sous la barre des 0 km restants

Timothy, youtubeur allemand qui tient la chaîne Tesla Killer, s’intéresse de longue date au calcul de l’autonomie des Tesla et particulièrement du nombre de kilomètres restant affichés au niveau du tableau de bord. Très vocal, il considère que Tesla ment sur l’autonomie affichée grâce à une astuce qui va retirer des kilomètres plus vite qu’ils ne sont vraiment parcourus. Pour prouver ses dires, il a testé sa Model 3 en conditions réelles.

En se connectant directement à la prise ODB, il est possible d’obtenir des informations supplémentaires et détaillées concernant les véhicules. Sur une Tesla Model 3, il est ainsi possible de voir les détails concernant la batterie, dont la capacité totale, restante, la tension, l’intensité, etc. Grâce à ces informations, Timothy a pu établir que 3,4 kWh des 75 kWh de sa batterie, soit 4,5 %, sont gardés en tant que réserve. Il a testé sur route la façon dont l’ordinateur de bord affiche les kilomètres restants.

Tesla utilise une astuce pour dissimuler la réserve sans diminuer l’autonomie affichée

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la distance totale disponible affichée lorsque la batterie est totalement chargée prend en compte la réserve. Ainsi, au début du test, l’écran affiche 489 km. C’est une estimation qui prend en compte la capacité totale de la batterie (74,8 kWh) et la consommation nominale (153 Wh/km). Cela signifie qu’en roulant à consommation constante, le véhicule devrait couvrir 489 km. Or son test sur route confirme ses calculs théoriques, l’ordinateur de bord retire plus de kilomètres que ceux réellement parcourus pour afficher 0 kilomètre restant quand en réalité il reste 4,5 % d’énergie dans les batteries.

Cette petite astuce très discrète de la part du constructeur permet de laisser les propriétaires penser qu’ils sont à l’origine de la différence entre la distance estimée et la distance réelle quand en réalité cela vient du fait que le véhicule garde une marge de sécurité de 4,5 % sans clairement l’annoncer. La distance réelle pour passer de 100 % à 0 % de batterie est en réalité la distance affichée multipliée par 0,955. Cette réserve n’est pas un secret, Elon Musk lui-même l’avait annoncé sur Twitter, mais l’affichage est plus ou moins malhonnête.

Source : Tesla Killer