Accueil » Actualité » Le mystère de l’origine de Stonehenge et ses mégalithes résolu

Le mystère de l’origine de Stonehenge et ses mégalithes résolu

Stonehenge, une merveille du néolithique dans le sud de l’Angleterre, a irrité bon nombre d’historiens et d’archéologues pendant des siècles avec ses nombreux mystères : Comment a-t-il été construit ? À quoi servait-il ? D’où venaient ses imposants blocs de grès ?

Cette dernière question pourrait enfin avoir une réponse après qu’une étude publiée mercredi a révélé que la plupart des pierres géantes, connues sous le nom de sarsens, semblent avoir une origine commune à 25 km de là, à West Woods, une région qui fourmillait d’activités préhistoriques.

Image 1 : Le mystère de l'origine de Stonehenge et ses mégalithes résolu
Crédit : Inja Pavlić / Unsplash

En utilisant des données géochimiques, les chercheurs ont déterminé que 50 des 52 grandes pierres provenaient de West Woods dans le Wiltshire. Les plus petites pierres près du centre de la structure, appelées pierres bleues, avaient auparavant été retracées au Pays de Galles, à près de 200 km de distance.

Un récent examen détaillé de la région de West Woods par Katy Whitaker, archéologue de l’université de Reading, suggère que les constructeurs de Stonehenge l’ont probablement choisie comme source de pierre en raison de leurs dimensions exceptionnelles, de leurs compositions identiques et de la relative planéité de la plupart de ses blocs de sarsen.

Une ancienne cité romaine cartographiée dans son intégralité grâce à un radar géologique

Des mystères demeurent toujours

Maintenant que la source des grandes pierres de Stonehenge a enfin été identifiée, l’attention des archéologues va probablement se tourner vers la découverte de l’itinéraire précis utilisé par les constructeurs préhistoriques du monument pour déplacer les pierres géantes de 20-40 tonnes de West Woods à Stonehenge.

Une île inexplorée découverte en Antarctique grâce à la fonte des glaces

Susan Greaney, historienne des biens anciens de l’English Heritage, a déclaré « Pouvoir identifier la zone que les constructeurs de Stonehenge ont utilisée pour s’approvisionner en matériaux vers 2500 avant J.-C. est un véritable plaisir. Nous pouvons maintenant commencer à comprendre le chemin qu’ils ont pu emprunter et ajouter une autre pièce au puzzle« .

David Nash, qui a analysé la composition des pierres, suggère qu’ils se sont peut-être déplacés de quelques kilomètres vers l’ouest puis vers le sud à travers la vallée de Pewsey, passant peut-être près des sites néolithiques de Marden et de Knapp Hill.

Le monument a été érigé vers 2500 avant J.-C., et des questions subsistent toujours quant à la manière dont les pierres ont été transportées.

D’anciennes rivières ont été découvertes sur Mars

Source : Science Advances