Accueil » Actualité » Le Parlement européen vote en faveur d’un vrai chargeur universel, Apple compris

Le Parlement européen vote en faveur d’un vrai chargeur universel, Apple compris

Afin d’éviter la multiplication des chargeurs et de réduire les déchets électroniques en Europe, le Parlement européen se penche sur un projet de loi assurant l’utilisation d’un chargeur vraiment universel.

Image 1 : Le Parlement européen vote en faveur d’un vrai chargeur universel, Apple compris

Apple le redoutait, c’est chose faite. Les députés européens ont adopté massivement (582 voix pour, 40 contre, 37 abstentions) une résolution visant à imposeur un chargeur unique en Europe. C’est maintenant au tour de la Commission européenne de légiférer pour que Bruxelles puisse présenter des mesures spécifiques d’ici la fin de l’année. 

En plus d’un chargeur commun (qui est le sujet le plus médiatisé), le Parlement a également demandé à la Commission de garantir l’interopérabilité des chargeurs sans fil. Actuellement, il existe trois principales normes de charge sans fil concurrentes : Qi, Powermat et Rezence. La norme Qi est de loin la plus répandue, notamment en ce qui concerne le matériel grand public.

Les projets de lois sont motivés par des objectifs écologiques. Selon un rapport des Nations Unies, un européen produit en moyenne 16,6 kg de déchets électroniques par an. Dans ce rapport, on nous indique également qu’il renouvelle son smartphone tout les 20 mois environ. Un chargeur universel permettrait donc de massivement réduire nos déchets électroniques.

Apple dans le viseur de Bruxelles 

Évidemment, on se doute que cette annonce ne va pas plaire au constructeur américain. Quelques jours avant le vote, Apple avait déclaré publiquement qu’un chargeur universel serait nocif pour l’innovation

Avec des centaines de millions d’iPhone disposant d’un port Lightning en Europe, Apple indique que l’adoption du port USB-C « aurait un impact négatif direct » sur ses clients, et provoquerait « un volume sans précédent de déchets électroniques ». La firme insiste sur l’inutilité du projet de loi puisque l’industrie s’oriente déjà vers l’USB-C, y compris elle, comme pour l’iWatch par exemple

iPhone 11 : toujours pas d’USB-C

Apple va-t-elle devoir remplacer le port Lightning de l’iPhone par un port USB-C ? La résolution ne stipule rien à ce sujet. La proposition la plus tangible à l’heure actuelle est celle qui entend séparer l’achat du smartphone de celui du chargeur. Les chargeurs inclus dans toutes les boîtes de smartphones pourraient donc être interdits. 

Source : IGEN