Accueil » Actualité » Le vortex polaire va se diviser en deux : neige, gel, faut-il craindre une vague de froid ?

Le vortex polaire va se diviser en deux : neige, gel, faut-il craindre une vague de froid ?

Le vortex polaire est un phénomène climatique qui désigne les vents de haute altitude localisés autour des pôles géographiques de la Terre. D’ici quelques jours, le vortex polaire risque de se diviser en deux, mais quelles seront les conséquences ?

Les météorologues surveillent de près le vortex polaire arctique qui risque bel et bien de se diviser en deux d’ici quelques jours. Ce phénomène climatique pourrait entraîner des conséquences météorologiques dans tout l’hémisphère nord. Néanmoins, nous ne savons pas encore quelles seront les régions les plus touchées par la division du vortex polaire.

Un iceberg détaché de l'Arctique
Un iceberg détaché de l’Arctique – Crédit : Annie Spratt / Unsplash

Le vortex polaire est une dépression de grande taille qui est localisée dans la stratosphère au-dessus du Pôle Nord. En effet, il y a un autre vortex polaire dans l’hémisphère sud. D’ailleurs, le Pôle Sud se réchauffe trois fois plus vite que le reste de la surface de la Terre avec une augmentation de 1,83°C depuis 1989. Par conséquent, l’année 2020 a été la plus chaude depuis plusieurs décennies en Antarctique.

Une vague de froid pourrait bientôt s’abattre sur l’Europe et l’Amérique du Nord

La semaine dernière, la région du Pôle Nord a subi un réchauffement atmosphérique soudain qui a modifié la circulation des vents de haute altitude du vortex polaire. Au lieu des -70°C habituels, la température est passée à -20°C, ce qui représente un réchauffement de 50°C. Ce phénomène de réchauffement atmosphérique est également appelé SSW pour « sudden stratospheric warming ».

Michael Ventrice qui est un météorologue d’IBM a expliqué que « le vortex polaire est en train de sortir du pôle et arrive dans le milieu de l’Atlantique ». Néanmoins, ce phénomène n’est pas rare. Comme la scientifique atmosphérique Andrea Lopez Lang l’a précisé, « les phénomènes de réchauffement stratosphérique se produisent environ tous les deux ans ».

La division du vortex polaire qui pourrait se produire d’ici quelques jours sera à l’origine de changements au niveau du courant-jet. Celui-ci est justement responsable d’empêcher le vortex polaire de descendre vers le sud. Si la force des vents diminue à cause du réchauffement stratosphérique, l’air arctique glacé va se diriger vers nos latitudes. L’Europe et l’Amérique du Nord souffriront alors d’une vague de froid. D’ailleurs, les scientifiques estiment que nous nous dirigeons vers un réchauffement climatique jamais vu depuis 50 millions d’années.

Source : Popular Science