Les boissons gazeuses sont un fléau pour votre santé mentale, ces études le prouvent

Pour préserver sa santé mentale, mieux vaut éviter le sucre. Les boissons gazeuses en contiennent beaucoup, sans autres nutriments pour notre corps. Logiquement, de nombreuses études ont établi que la consommation de soda favorise l’apparition de la dépression.

boissons gazeuses sodas santé mentale dépression
Crédit : Envato

L’excès de sucre est mauvais pour la santé. C’est bien connu, notre organisme ne tire rien que des calories du glucose, sans autres nutriments pour notre corps. C’est pourquoi la consommation de boissons gazeuses favorise l’obésité. Car dans une canette de soda, se sont pas moins de quatre morceaux et demi de sucre qui se cachent en moyenne ! C’est 28 g : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de ne pas dépasser les 25 grammes.

Mais notre santé mentale est également liée au physique. De nombreuses études montrent qu’en plus de détériorer l’état de notre corps, notre équilibre psychique est durement affecté par la consommation de sucre. Logiquement, les boissons gazeuses favorisent la dépression et les coups de mou.

Consommer des boissons sucrées favorise la dépression

Comme le montre une étude de la Sungkyunkwan University, en Corée du Sud, les sodas favorisent l’apparition de la dépression. Les chercheurs ont examiné 83 000 personnes en 2023 pour établir ce parallèle. “Même le groupe qui consommait des boissons gazeuses sucrées au moins une fois par semaine présentait une fréquence plus élevée de symptômes dépressifs que le groupe qui n’en buvait pas du tout”, affirme Ju Young-Jung, coauteur de l’étude.

À lire > Le plomb dans l’essence aurait largement diminué le QI des Américains

D’autres recherches moins récentes vont dans le même sens. Une étude de 2017 a suivi les habitudes alimentaires et l’état de santé mentale de plus de 10 000 personnes pendant 5 ans. Les chercheurs ont remarqué que la consommation de boissons sucrées augmentait le risque de développer des symptomes dépressifs.

De même, une étude publiée en 2014 avait établi cette corrélation à plus long terme. En examinant 250 000 personnes sur plus de 10 ans, les scientifiques ont montré avec précision que consommer 2 à 3 canettes de soda ou plus par jour augmente les risques de dépression de 16 %. Plus les participants buvaient de sodas, plus les chances d’être diagnostiqué dépressif étaient élevées.

Et pour les enfants, c’est pire. En effet, de nombreux soda contiennent de la caféine, à commencer par le cola, si populaire. Les recherches sont insuffisantes à ce stade pour établir une quantité exacte, mais tous les pédiatres sont d’accord : les enfants doivent éviter la consommation de caféine. “Il n’existe pas de quantité de caféine sans danger pour les personnes âgées de 11 ans ou moins“, précise le Dr Buchholz auprès de l’université de Columbia.

  • Les boissons gazeuses contiennent beaucoup de sucre, mauvais pour la santé physique.
  • Le mental est aussi affecté, puisque le sucre favorise l’apparition de dépression.
  • De nombreuses études menées sur des milliers de personnes depuis des dizaines d’années le prouvent.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !