Accueil » Actualité » Les secrets d’Uranus percés par des astronomes japonais

Les secrets d’Uranus percés par des astronomes japonais

Uranus livre ses secrets avec une nouvelle simulation informatique qui explique son origine, celle de ses 27 petites lunes et la configuration si particulièrement de la planète, notamment son axe de rotation incliné.

Image 1 : Les secrets d’Uranus percés par des astronomes japonais
credit: NASA / Erich Karkoschka (Univ. Arizona)

Les astronomes supposent que notre système solaire est né d’un disque de gaz et de poussière en rotation. Un scénario qui explique pourquoi les planètes tournent autour du soleil sur le même plan et dans la même direction. Pourtant, Uranus occupe une place particulière parmi les planètes de notre système. Alors que toutes les autres planètes tournent sur elles-mêmes selon un axe perpendiculaire au plan dans lequel elles orbitent, la géante de glace est la seule à tourner sur un axe pratiquement parallèle au plan de l’écliptique. Ses 27 satellites naturels et ses anneaux tournent autour de son équateur, et sont donc également inclinés.

Le professeur Shigeru Ida et son équipe de l’Institut des sciences de la vie terrestre (ELSI) de l’Institut de technologie de Tokyo pensent avoir trouvé l’origine de ces particularités. Selon les chercheurs, Uranus est entré en collision avec une autre planète glacée d’une masse d’une à trois fois celle de la Terre.

A 640 années-lumière de la Terre, il pleut du métal sur une exoplanète

Une simulation informatique explique la formation d’Uranus et de ses lunes

L’équipe du professeur Shigeru Ida a construit une simulation informatique qui vient conforter ses prédictions de collision entre Uranus et une autre planète de glace. Il existe déjà des preuves solides qui montrent que notre satellite naturel est également né d’une collision avec une planète rocheuse de la taille de Mars. Pourtant les deux scénarios diffèrent à cause de la composition des deux planètes et de leur éloignement du soleil.

Dans les deux cas, les débris de l’impact se sont vaporisés. En ce qui concerne la genèse de notre lune, la matière rocheuse s’est rapidement solidifiée pour s’agréger à la Terre ou la Lune. Uranus et son impacteur sont composés d’éléments plus volatils qui ont mis beaucoup plus de temps à se refroidir suffisamment pour devenir solide. Avec le temps, l’essentiel de ses débris ont rejoint Uranus, et les autres ont formés ses 27 petits satellites. Le modèle d’Ida reproduit parfaitement ce scénario qui explique la configuration actuelle de la planète avec son axe de rotation incliné, et de ses nombreuses petites lunes.

Image 3 : Les secrets d’Uranus percés par des astronomes japonais

LEGO (60227) La station spatiale lunaire

40,99€ > Amazon

Selon les chercheurs japonais, « ce modèle est le premier à expliquer la configuration du système lunaire d’Uranus, et il pourrait aider à expliquer les configurations d’autres planètes glacées de notre système solaire, comme Neptune ». Il pourrait également être mis à profit pour comprendre la création des super-Terres constituées en grande partie de glace d’eau.

La NASA découvre un plasmoïde géant autour d’Uranus dans les vieilles données de Voyager 2

Source : Phys.org