L’iPhone 16 sera obligatoire pour profiter des fonctionnalités d’IA générative d’iOS 18

L’iPhone 16 pourrait briser les habitudes d’Apple en matière de puces, notamment pour permettre à tous les modèles d’avoir droit aux fonctionnalités d’IA générative. En effet, pour obtenir la nouvelle version de Siri, tous les modèles auraient droit à la puce A18 Pro.

Apple est un peu en retard à la fête de l’intelligence artificielle (IA) : la firme à la pomme prévoit d’intégrer l’IA générative à Siri en 2024 et développerait Apple GPT, un chatbot pour défier ChatGPT et Bard. Alors que ces derniers sont disponibles depuis maintenant un an au public, Apple ne perd pas en espoir de faire une percée dans ce domaine, quitte à prendre son temps.

Chez Apple, iOS 18 serait l’occasion de véritablement sauter le pas pour proposer l’intelligence artificielle à ses clients. Le système d’exploitation mobile devrait être disponible l’année prochaine : cela collerait avec le lancement de la gamme iPhone 16 qui, selon la rumeur, serait doté en exclusivité de certaines de ces fonctionnalités d’IA générative.

Pourquoi l’iPhone 16 aurait davantage de fonctionnalités d’IA ?

iPhone 16
iPhone 16 concept © Petar Trlajic

Selon le célèbre leaker Revegnus, Apple proposera des fonctions d’IA basées sur le cloud pour tous les modèles d’iPhone compatibles avec iOS 18. Il note qu’Apple améliorera Siri avec cette technologie et l’intégrera dans diverses applications comme iMessages.

Cependant, seuls les iPhone 16 pourront traiter les fonctions d’IA en local. On suppose que ce serait grâce à la nouvelle puce A18 Pro développée pour les prochaines modèles d’iPhone.

Petit hic, cela laisse à supposer que seul l’iPhone 16 Pro disposera de la capacité à traiter les calculs d’intelligence artificielle en local. Depuis quelques temps déjà, les iPhone suivent le même schéma en matière de puces : les itérations vanilla et Plus d’une année reprennent la puce des itérations Pro de l’année précédente. Si on suit cette logique, l’iPhone 16 aura droit à la puce A17 Pro de l’iPhone 15 Pro.

À lire > L’iPhone 16 Pro serait doté d’objectifs en verre moulé, voici ce que ça change

Selon le site wccftech, le prochain cru briserait justement cette habitude de la firme à la pomme. En effet, Apple aurait demandé à TSMC de concevoir de nouvelles puces pour l’iPhone 16, basées sur le processus N3E en 3 nm. Ces nouvelles puces A18 Pro viendraient équiper aussi bien le modèle de base que les modèles Pro de l’iPhone 2024.

Nous en serons certains seulement lorsque Apple annoncera les iPhone 16 l’année prochaine, selon toute vraisemblance en septembre. Pour rappel, Apple testerait en interne un nouveau bouton capacitif pour tous les modèles d’iPhone 16. Ce bouton sera capable de détecter le toucher et la pression, ce qui pourrait ouvrir de nouvelles commandes de saisie sur l’iPhone.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !