Accueil » Actualité » L’ISS déverse 2,9 tonnes de batteries dans l’Espace, son plus gros déchet spatial

L’ISS déverse 2,9 tonnes de batteries dans l’Espace, son plus gros déchet spatial

Une palette de batteries a été libérée de la Station spatiale internationale, devenant ainsi la pièce unique la plus lourde jamais larguée de la station.

Les responsables de la mission à Houston ont commandé au bras robotique Canadarm2 de libérer une palette externe chargée de 2,9 tonnes de batteries nickel-hydrogène sur l’orbite terrestre.

Déchet spatial ISS - NASA
Déchet spatial ISS – Crédit : NASA

La palette de batteries en question aurait été laissée sur la station spatiale par le dernier vaisseau d’approvisionnement HTV en mai dernier. Les batteries ont récemment été remplacées par des unités de stockage d’énergie lithium-ion plus puissantes. Depuis plusieurs mois maintenant, les astronautes effectuent des sorties dans l’espace pour mettre à niveau ces anciennes batteries avec des modèles plus récents et plus efficaces.

En éjectant ces batteries de l’ISS, la NASA a ajouté un nouveau déchet spatial à notre atmosphère. Selon la NASA, les débris spatiaux sont principalement constitués de morceaux de vaisseaux spatiaux, de satellites hors service et de pièces de fusées qui tournent autour de notre planète en orbite terrestre basse.

Faut-il s’inquiéter d’une pollution spatiale ?

Avec un poids de 2,9 tonnes et une vitesse de 7725 mètres par seconde, ce tas de vieilles batteries est désormais le déchet le plus lourd à avoir été largué de la Station spatiale internationale. Le problème, c’est qu’il devient ainsi temporairement un énorme déchet spatial. C’est une mauvaise nouvelle, quand on sait que les débris spatiaux étouffent de plus en plus l’orbite de la Terre.

Selon Leah Cheshier, un représentant de la NASA, les agents de la balistique « n’indiquent aucune menace » de collision de la palette avec d’autres objets spatiaux, mais il a ajouté qu’elle sera suivie en permanence par l’U.S. Space Command.

Les déchets seront en orbite autour de la Terre pendant au moins deux à quatre ans avant d’entrer dans l’atmosphère. Pas d’inquiétude cependant, les déchets éjectés par l’ISS se consument dans l’atmosphère lors de la rentrée dans l’atmosphère.

Si vous voulez visiter la Station spatiale internationale, il sera bientôt possible de s’y rendre pour y passer 10 jours. Cependant, ce voyage spécial ne sera pas donné, puisqu’il faudra compter pas moins de 50 millions d’euros pour un billet. La NASA souhaiterait même aller plus loin en construisant un « hôtel » à bord de l’ISS à partir de 2024.

Source : bgr