Accueil » Actualité » Marvel : Le rachat par Disney est une aubaine, d’après son PDG

Marvel : Le rachat par Disney est une aubaine, d’après son PDG

Kevin Feige est formel, se faire acheter par Disney est la meilleure chose qui soit arrivée à Marvel. Pour lui, aucun des films récents n’aurait pu se faire sans le soutien de Mickey. Bien placé pour en parlé, il les a tous produit.

Image 1 : Marvel : Le rachat par Disney est une aubaine, d’après son PDG

Tout le monde n’est pas en accord avec les acquisitions récentes de Disney. Fox, Pixar (où Steve Jobs encaisse 7,4 millards), mais surtout celle de Lucasfilm sont souvent mal vues par les puristes. Pourtant pour Kevin Feige, à la tête de Marvel Studio, cela ne fait aucun doute, Disney a permis au studio d’être où il est aujourd’hui.

Petit retour en arrière. 31 août 2009. La Walt Disney Company annonçait le rachat de Marvel pour 4,24 milliards de dollars. Se faisant, la maison de Mickey s’offrait des licences telles qu’Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Black Panther, Howard the Duck, etc. Pourtant, afin de mieux comprendre pourquoi Kevin Feige pense que se faire racheter par Disney est « la meilleure chose qui soit arrivée à Marvel », il faut remonter un peu plus loin dans l’histoire de Marvel Entertainment.

Avant Disney, tout n’était pas rose pour Marvel

En 2005, Marvel Entertainment décide de produire ses propres films plutôt que de les coproduire comme c’était le cas avec Columbia Pictures ou New Line Cinema et bien sûr 20th Century Fox. Si les résultats de Sony concernant Spiderman étaient bons, les autres l’étaient moins, comme le premier Hulk, Daredevil ou le Punisher, qui tous deux pourraient bien revenir. La création de Marvel Studio est donc décidée.

Kevin Feige, fan absolu de comics, alors assistant de Avi Arad, le directeur de Marvel Entertainment, a l’idée de la création d’un univers cinématographique à l’image de ceux créés par Stan Lee et Jack Kirby dans les années 60. Ne possédant plus les licences Spiderman et X-Men, vendues à Sony et Fox, il se tourne vers un groupe de superhéros moins connus : les Avengers. Afin de réaliser le projet, le studio emprunte 525 millions de dollars.

Le Marvel Cinematic Universe se met en place en 2007 et donne naissance un an plus tard à son film : Iron Man. Hulk viendra ensuite le rejoindre la même année. Si le MCU est déjà en place quand Disney arrive à la direction de Marvel, son apport massif de capitaux va jouer un rôle décisif dans la suite de son développement. Kevin Feige n’en démord pas « Si Disney ne nous avait pas acheté, vous n’auriez jamais vu les films que l’on a faits depuis ». « C’est sûr, je ne vois pas comment ça aurait pu être possible. » ajoute-t-il. Et on ne peut que le croire, il a été producteur de chacun d’entre eux.