Accueil » Actualité » Nirvana : le bébé nu de Nevermind porte plainte pour pédopornographie

Nirvana : le bébé nu de Nevermind porte plainte pour pédopornographie

Une histoire sans fin. L’homme qui, à l’âge de 4 mois, est apparu nu sur la couverture de l’album Nevermind de Nirvana, a déposé jeudi une nouvelle version de son procès, accusant le groupe d’avoir utilisé son image à des fins de pédopornographie. Il réclame 150 000 dollars, soit 130 000 euros environ.

Nevermind
Le (très joli) vinyle de Nevermind © Unsplash

Alors que l’on pensait que l’histoire était terminée, le bébé de l’album Nevermind poursuit une nouvelle fois le groupe Nirvana en justice. De son vrai nom Spencer Elden, l’homme a déposé sa deuxième plainte mercredi 12 janvier au soir, respectant le délai fixé par le juge Fernando M. Olguin.

Lors de sa première plainte, il affirmait que ni lui, ni ses parents n’avaient donné leur autorisation pour utiliser son image de bébé nu dans une piscine et « certainement pas pour l’exploitation commerciale d’images à caractère pédopornographique de sa personne ».

Le 1er janvier 2022, sa plainte avait été rejetée par un juge fédéral en Californie, car le plaignant « n’avait pas répondu aux avocats de Nirvana en temps voulu ». Le juge l’avait toutefois autorisé à déposer une nouvelle plainte dans un délai de 10 jours, ce qu’il a fait.

17 personnes poursuivies pour pédopornographie et une réclamation de 150 000 dollars

Spencer Elden, qui assure n’avoir reçu aucune compensation financière pour cette image, réclame aujourd’hui 150 000 dollars de dommages et intérêts aux 17 personnes qu’il poursuit. On retrouve parmi eux tous les anciens membres du groupe Nirvana, comme Dave Grohl, ainsi que l’exécutrice testamentaire de Kurt Cobain, Courtney Love, ou le photographe, Kurt Weddle.

« Elden a passé trois décennies à profiter de sa célébrité en tant que bébé Nirvana autoproclamé », estimaient pourtant les avocats de la défense. « Il a refait la photo en échange de rémunérations à de nombreuses reprises et il s’est même fait tatouer le titre de l’album Nevermind sur la poitrine » avaient-ils martelé.

Voir aussi : Deux inédits de Nirvana refont surface grâce à eBay

« Il a dédicacé des copies de la couverture de l’album pour les vendre sur eBay et il a utilisé ce lien pour essayer de draguer des femmes » avaient-ils ajouté, à l’issue de la première plainte déposée. S’approcherait-on dangereusement d’une plainte purement opportuniste ?

Les avocats de la défense ont également fait valoir que trop de temps s’était écoulé pour qu’Elden puisse continuer à poursuivre le groupe et toutes ces personnes accusées. « Il ne fait aucun doute que les réclamations d’Elden échoueront sur le fond », ont déclaré les avocats du groupe.

Source : Rolling Stone