Accueil » Actualité » Razer Kishi : une manette de Switch pour Android et iOS

Razer Kishi : une manette de Switch pour Android et iOS

Razer vient de présenter Kishi, un contrôleur pour smartphone se plaçant de chaque côté de l’écran, un peu à la façon d’une Nintendo Switch. Afin de réduire la latence, le Kishi se connecte directement via USB-C ou Lightning.

Image 1 : Razer Kishi : une manette de Switch pour Android et iOS

S’il n’est pas toujours facile de jouer à des jeux vidéo via l’écran tactile, ce Razer Kishi devrait répondre à toutes les attentes des joueurs en recherche de temps de réponse immédiat. Idéal jour jouer à Call of Duty Mobile, sacré meilleur jeu du Play Store 2019, mais pas Mario Kart Tour, meilleur jeu de l’App Store 2019, celui-ci ne supportant pas les contrôleurs externes.

Transformez votre smartphone en Switch sans latence avec le Razer Kishi

Certes, le format du Razer Kishi n’est pas une innovation en soit. Razer a déjà rendu disponible son Junglecat dont nous vous avions parlé dès le mois d’octobre et d’autres constructeurs comme Ipega offrent aussi des solutions de ce type. Mais ce qui rend unique le Kishi, c’est que contrairement aux autres modèles qui utilisent le Bluetooth, celui-ci utilise une connexion directe via le port USB-C ou Lightning du smartphone, permettant théoriquement une latence extrêmement faible. Toutefois, il faudra que la prise se trouve au centre, ce qui exclue l’Asus ROG II pourtant prévu pour les joueurs.

Le Kishi se présente sous la forme de 2 manettes reliées entre elles par une ceinture élastique à l’arrière. Elles viennent enserrer le smartphone. Tous les smartphones Android récents ayant une prise USB-C centrale sont compatibles, de même que les iPhone 6 et supérieurs. Côté jeux, il faut que ceux-ci supportent les contrôleurs mobiles pour Android, ou les contrôleurs MFI pour iOS. De plus, il a été conçu en partenariat avec Nvidia et fait donc partie du programme « GeForce NOW Recommended » permettant aux joueurs PC d’utiliser leur smartphone comme écran et manette et que l’on a comparé pour vous à ses concurrents.

Concernant les contrôles, on retrouve sur la partie gauche, un stick analogique, une croix directionnelle, un bouton home, précédent, et deux gâchettes. Sur la partie droite se trouvent un stick analogique, 4 boutons d’action, 2 gâchettes et un bouton suivant. Se branchant directement sur le smartphone, il ne nécessite pas de batterie. Mieux, il est même possible de brancher le Kishi sur USB pour recharger le smartphone pendant une phase de jeux. Il sera disponible en début d’année, et si le prix n’a pas été annoncé, il devrait se situer autour de la centaine d’euros, comme le Junglecat.

Source : Pocket-Lint