Accueil » Actualité » La réalité virtuelle permet de ressentir des sensations sur la peau

La réalité virtuelle permet de ressentir des sensations sur la peau

Après la vue et l’ouïe, le toucher : des chercheurs en informatique préparent des capteurs haptiques pour ressentir la réalité virtuelle sur la peau.

Crédits image : Département des sciences informatiques de l'Université de Chicago, Human Computer Integration Lab
Crédits image : Département des sciences informatiques de l’Université de Chicago, Human Computer Integration Lab

Pour s’immerger complètement dans un monde en réalité virtuelle, il ne suffit pas de voir et d’entendre au travers d’un casque RV. Les chercheurs du Human Computer Integration Lab, un laboratoire en informatique de l’Université de Chicago, viennent de dévoiler dans une étude ce que pourrait être la future évolution de la réalité virtuelle : des capteurs chimiques qui transmettent des sensations directement sur la peau.

À lire aussi > PS5 PSVR : son casque de réalité virtuelle est attendu pour 2022

Des patchs de réalité virtuelle en silicone libèrent des produits chimiques inoffensifs sur la peau

Pour simuler dans un univers entièrement numérique le sens du toucher en plus de la vue et de l’ouïe, ces chercheurs ont mis au point un matériel de réalité virtuelle « haptique » (qui se rapporte à la sensation du toucher). Celui-ci applique des produits chimiques sur la peau pour créer des stimuli liés aux effets ressentis dans le monde virtuel.

Une variante beaucoup moins avancée mais très connue de matériel haptique sont les vibreurs que vous pouvez avoir dans votre smartphone ou vos manettes de jeu vidéo. Ils permettent de ressentir des sensations grâce au toucher sans émettre de son – et donc de faire passer une information basique au travers de votre sens du toucher. Nintendo a été le premier à inclure des vibrateurs en 1997, avec le Rumble Pak de la Nintendo 64. Le premier jeu vidéo produit par Netflix avec Oculus pourrait d’ailleurs être un jeu en réalité virtuelle, a-t-on appris cette année.

Réalité virtuelle haptique : cinq produits chimiques libèrent cinq sensations sur la peau

Aujourd’hui, il est possible de faire vibrer un casque RV ou une paire de manettes de réalité virtuelle. Mais même cela ne suffit pas à reproduire dans un monde numérique toute la subtilité des sensations que l’on peut éprouver en vrai. Les chercheurs américains travaillent actuellement sur des patchs en silicone pouvant être appliqués quasiment n’importe où sur la peau : bras, jambes et même le visage. Ces patchs peuvent libérer cinq produits chimiques différents (et bien sûr inoffensifs) sur la surface de la peau.

Cette méthode, appelée haptique chimique, produit ainsi cinq sensations physiques uniques : une sensation de froid grâce au menthol, de chaleur grâce à la capsaïcine (l’un des composants épicés du piment). Engourdissement et deux sensations de picotement sont également au programme. Avec ces patchs, qui ne sont pas encore commercialisés, on est encore loin de la combinaison de réalité virtuelle intégrale de Ready Player One, réalisé par Steven Spielberg en 2018. Mais c’est un pas de plus vers une réalité virtuelle encore plus immersive dans les années à venir.

À lire aussi > Facebook invente la réalité virtuelle inversée, à quoi ça sert ?

Source : Human Computer Integration Lab