[Test] Faut-il craquer pour la Harmony Elite, la télécommande universelle de Logitech ?

Quand une dizaine de télécommandes sont posées sur la table de salon, l'idée d'acquérir une télécommande universelle pour piloter l'ensemble des appareils vient immanquablement à l'esprit. Mais les modèles haut de gamme sont devenus rares et l'arrivée de la Harmony Elite de Logitech est donc salutaire . Mais répond-elle aux attentes ?

6 raisons de craquer (ou pas) pour la Harmony Elite

Oui, pour le paramétrage complet et facile

Le système Harmony Elite est constitué d'une télécommande et d'un hub central. Celui-ci fait office de cerveau multiprotocoles : il se raccorde au réseau WiFi domestique, dialogue en radiofréquence (RF) avec la télécommande et pilote les divers équipements via infrarouge (IR) et Bluetooth. On craint une installation compliquée à première vue, mais l'opération ne prend qu'une dizaine de minutes. La configuration complète, dont l'ajout de chaque équipement par marque et référence, peut en effet être accomplie via une application mobile iOS/Android intuitive. L'alternative demande de brancher la télécommande à l'ordinateur via le port micro-USB. Il est à noter que, grâce au hub et à l'application mobile, le smartphone devient une télécommande universelle d'appoint.

Oui, pour l'ergonomie générale

Bien équilibrée et d'un poids raisonnable (165 g), cette télécommande bénéficie d'une excellente prise en main. Les boutons physiques sont bien agencés, tombent naturellement sous le pouce et  s'éclairent discrètement dans l'obscurité. Ils se réservent aux commandes les plus courantes et laissent les fonctions plus évoluées à l'écran tactile à retour haptique (une légère vibration confirme que l'appui a été pris en compte). Autres atouts intéressants : le hub peut être installé dans un meuble fermé, grâce à la transmission RF, et deux déports IR permettent de contrôler plusieurs appareils posés sur plusieurs étagères. Seul petit grief : le hub et le socle de recharge de la télécommande, équipée d'une batterie rechargeable et remplaçable, mobilisent quand même deux prises électriques.

Oui, pour la large compatibilité

La base de données de Logitech contient quelque 270 000 produits de 6000 marques et est continuellement mise à jour. Notre écran plat Philips âgé de 8 ans et ses commandes ont été synchronisés en quelques instants du hub vers la télécommande. La technologie Bluetooth embarquée dans le hub permet même de contrôler la PlayStation 4, à condition que celle-ci soit déjà allumée. En revanche, la Freebox Revolution Player, dont la télécommande d'origine a la particularité d'être radiofréquence, reste sourde aux injonctions de la Harmony Elite. Solution : insérer dans un port USB de la Freebox un récepteur infrarouge tiers, qui coûte une quinzaine d'euros.

Oui, pour la richesse des fonctions

La Harmony Elite permet classiquement de programmer des activités, autrement dit des scénarios impliquant un ou plusieurs appareils qui requièrent l'enchaînement automatique de commandes : allumer la TV, basculer sur la bonne entrée vidéo, etc. Plusieurs subtilités sont heureusement disponibles pour parfaire la configuration, comme le réglage du délai entre l'envoi de deux commandes, du délai de répétition... S'ajoutent l'affichage des icônes des chaînes favorites, l'assignation de touches physiques à telle ou telle fonction, l'apprentissage IR avec la télécommande d'origine si jamais l'équipement n'est pas référencé dans la base de Logitech... C'est complet.


Oui, pour le pilotage d'objets connectés

Il n'est pas seulement question d'audiovisuel. La Harmony Elite est aussi capable d'assurer le pilotage d'objets connectés parmi les plus populaires, comme les LEDs de Philips Hue et les enceintes Sonos. Nous l'avons mis à l'épreuve avec une LED Lifx, que la hub a très vite identifiée sur le réseau WiFi. Quelques boutons dédiés en bas de la télécommande servent alors à régler la luminosité et à allumer ou éteindre l'ampoule. Ces fonctions peuvent être également faire partie d'un scénario : allumer la lumière avec telle couleur quand on active l'ampli Home Cinema, par exemple. 

Non, pour le prix

La télécommande Harmony Elite coûte tout de même officiellement 349 €. C'est une somme qui peut se justifier pour les installations multimédias et Home Cinema suréquipées, vu le confort apporté. S'il s'agit de piloter un ou deux appareils, l'investissement est bien sûr disproportionné.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire