Accueil » Dossier » 3 jeux de société de placement de tuiles pour se faire des noeuds au cerveau

3 jeux de société de placement de tuiles pour se faire des noeuds au cerveau

Le placement de tuiles est un système de jeu millénaire. Pourtant, des auteurs modernes ont su le mettre au goût du jour avec des mécaniques novatrices et diablement efficaces.

Mécanique ancestrale dans le monde ludique, le placement de tuiles ne cesse d’être visité et revisité depuis l’apparition du premier jeu de domino sous l’empire romain. Mais oubliez les premiers dominos en os de l’époque, de toute manière plus personne ne comprend les règles en latin. Les auteurs de jeux modernes ont dynamité le genre pour vous proposer des titres addictifs disposants d’une grande profondeur stratégique et ainsi d’une rejouabilité hors pair.

Kingdomino : Un roi parmi les tuiles

Image 1 : 3 jeux de société de placement de tuiles pour se faire des noeuds au cerveau
Kingdomino – Crédit : Blue Orange
  • Editeur : Blue Orange
  • Auteur : Bruno Cathala
  • Illustrateur : Cyril Bouquet
  • 2 à 5 joueurs, dès 8 ans, 25 minutes

Kingdomino a une place toute particulière dans notre coeur et notre ludothèque et c’est pourquoi nous avons souhaité revenir sur lui en premier lieu.

Kingdomino incarne à lui seul le renouveau du monde ludique. Il dépoussière avec élégance et astuce l’un des plus grands classiques du jeu, à savoir les dominos. Il est malin, accessible à tout âge et terriblement addictif. Pour tout cela, Kingdomino a reçu le prix de la critique au Spiel Des Jahres 2017, la récompense phare du monde ludique.

L’objectif y est simple. Vous devez constituer à l’aide de dominos représentants différents types de contrées (Plaine, Champs, Forêt, Lac, Marécages et Mines), le plus faste des royaumes.

Image 2 : 3 jeux de société de placement de tuiles pour se faire des noeuds au cerveau
Kingdomino – Crédit : Blue Orange

Toute l’astuce de Kingdomino réside dans la manière dont sont répartis les dominos aux différents joueurs : à chaque tour, autant de dominos qu’il y a de joueurs sont mis à disposition faces visibles au centre de la table dans un ordre spécifique. Cet ordre, défini par des numéros au dos des dominos, fait que plus le domino auquel vous accédez vous est bénéfique, plus votre choix sera réduit pour le prochain tour.

Jeu idéal pour initier un profane à l’univers du jeu, facile à transporter, à mettre en place et à expliquer, Kingdomino offre des heures de jeu pour des parties toujours renouvelées. En tant que grands amateurs du travail de son auteur Bruno Cathala, il s’agit pour nous de son chef-d’oeuvre : un jeu intemporel et universel.

Nous vous conseillons vivement la version Pack Royal comprenant une extension vous permettant de diversifier les axes de scoring proposés.

Azul : À vos truelles !

Image 3 : 3 jeux de société de placement de tuiles pour se faire des noeuds au cerveau
Azul – Crédit : Next Move
  • Editeur : Next Move
  • Auteurs : Michael Kiesling
  • Illustrateur : Chris Quilliams,Philippe Guérin
  • 2 à 4 joueurs, dès 8 ans, 30 minutes

Azul vous met dans la peau de carreleurs portugais qui s’affrontent pour le titre tant convoité de Roi du croisillon… Plutôt osé comme parti pris, n’est-ce pas ? Et c’est tout ? Oui, c’est tout. Point. Alors on sort sa truelle, on oublie la soif d’aventure, les thèmes immersifs et détaillés et on se met au boulot. Pas de temps à perdre sur les chantiers.

Le thème est là pour servir la mécanique du jeu et justifier les choix de matériel. Et ces choix sont plutôt brillants. À l’ouverture, vous êtes immédiatement frappés par la qualité du matériel. Tout y est lisible, clair et confortable pour les yeux comme pour les mains.

Azul sort du lot et se concentre sur une mécanique de draft simple et accessible, bien que tactique et calculatoire. Chacun de vos choix revêt une importance toute spécifique et a un effet direct sur votre capacité à scorer et sur les opportunités laissées à vos adversaires.

Image 4 : 3 jeux de société de placement de tuiles pour se faire des noeuds au cerveau
Azul – Crédit : Next Move

Pas ou peu de fioritures : tu sélectionnes, tu places, tu scores. La mécanique est assimilée en 5 minutes maximum. Vous lisez les règles et n’y reviendrez plus jamais. Tout y est efficace, solide et abordable. La mécanique d’Azul c’est du béton !

Le problème du béton, c’est que c’est froid, plutôt laid et peu accueillant. C’est ici que l’équipe de Next Move intervient avec cette brillante idée : mais pourquoi ne pas orner ce béton brut de magnifiques Azulejos ? Pari réussi ! C’est chatoyant, cela donne envie, à la vue de la boîte on a déjà un goût de Pastéis de Nata en bouche. Avec son approche thématique et son matériel, Azul réussit donc le pari d’emmener le grand public vers un jeu stratégique et profond.

Carcassonne : Au Hall of Fame

Image 5 : 3 jeux de société de placement de tuiles pour se faire des noeuds au cerveau
Carcassonne – Crédit : Z-man Games
  • Editeur : Z-man Games
  • Auteur : Klaus-Jürgen Wrede
  • Illustrateur : Doris Matthäus
  • 2 à 5 joueurs, dès 8 ans, 30 minutes

Comment parler de jeux de placement de tuiles sans parler de Carcassonne ? Sorti depuis près de 20 ans, il continue de fédérer des joueurs de plus en plus nombreux. En effet, dans les années 2000, Carcassonne sort et se propose pour réinventer le jeu du Domino. La mécanique est très simple, fluide et extrêmement addictive ! Un chouette jeu d’initiation, qui s’explique en 5 minutes.

Image 6 : 3 jeux de société de placement de tuiles pour se faire des noeuds au cerveau
Carcassonne – Crédit : Z-man Games

Carcassonne est un jeu tactique des plus fluides. Si le jeu demande réflexion et d’intuition, il est très loin de certains brise-neurones du genre, lui permettant ainsi de plaire à tous types de joueurs. Cerise sur le plateau, le jeu est des plus agréables à regarder : vous vous surprendrez à admirer la beauté du développement des cités, chemins, champs et monastères. Parfois biscornue et peu probable, la construction finale reste toujours intéressante.

Carcassone est un jeu ultra-abordable, rapide, les tours sont simples, on pose une tuile, un meeple ou pas, on récupère des points et au suivant. Un jeu auquel il faut assurément avoir joué au moins une fois dans sa vie !