Accueil » Actualité » À Noël, vous avez envoyé le même message que le tout premier SMS

À Noël, vous avez envoyé le même message que le tout premier SMS

Il y a 30 ans a été envoyé le tout premier SMS de l’histoire. Et son contenu se rapproche du dernier message que vous avez envoyé à Noël !

Image 1 : À Noël, vous avez envoyé le même message que le tout premier SMS
© Adem AY/Unsplash

Comme le dévoile Infobip, le SMS reste un moyen de communication plébiscité par les français de toutes générations. Ce sondage montre que 59% des interrogés prévoient d’en envoyer dans les 30 prochaines années. C’est justement il y a trois décennies, le 3 décembre 1992, que le tout premier SMS (pour « Short Message Service ») a été envoyé. Un message que vous avez aussi envoyé à Noël, explications !

À lire > Android : comment envoyer des SMS depuis votre ordinateur ?

« Merry Christmas »

Nos SMS se sont enrichis. Désormais illimités les opérateurs, ces messages s’accompagnent d’images, de vidéos, de vocaux ou encore d’emojis. Sans oublier les constructeurs qui proposent des applications appréciées comme iOS avec iMessage. Mais à l’origine, le SMS se limitait à une poignée de caractères

Si le premier SMS de l’histoire ressemble à votre dernier message envoyé, c’est que le 3 décembre 1992, le développeur Neil Papworth envoyait, d’un ordinateur à un téléphone, le message suivant : « Merry Christmas ».

Soit « Joyeux Noël », comme beaucoup l’ont envoyé le 25 décembre dernier, pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare.

Mais la paternité du SMS est partagée ! Si Neil Papworth a envoyé le premier message de l’histoire, cette technologie provient des recherches de Matti Makonen en 1984. Selon lui, le premier vrai SMS date plutôt de 1994 soit la sortie du Nokia 2010. Un téléphone capable d’envoyer et recevoir des messages, une révolution !

Le SMS n’est pas mort

D’après un expert du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc), le SMS est loin d’être mort. Selon lui, ce format de communication reste « le plus utilisé pendant les temps morts des possesseurs de smartphone […] Même si les jeunes, dont 80% profitent de leur temps libre pour écrire un SMS, peuvent prioriser les SMS vocaux ».

Éric Carrell, cofondateur du pager, technologie éclipsée par le SMS, est formel : « Je ne pense pas [que le SMS] soit mort et on a tendance à dire qu’il est immortel car présent automatiquement sur tous les téléphones. Il est universel et c’est pour cette raison fondamentale qu’il a encore un bel avenir avec un usage dans des secteurs nouveaux comme la médecine ». Éric Carrell a fondé Invoxia et Withings, des entreprises dédiées à la santé connectée.